L’anémie ; un véritable problème de santé publique qui touche les jeunes enfants et les femmes enceintes





lanemie-un-veritable-probleme-de-sante-publique-qui-touche-les-jeunes-enfants-et-les-femmes-enceintes


L’anémie est une affection au cours de laquelle le nombre d’hématies ou le taux d’hémoglobine qu’elles contiennent est inférieur à la normale. L’hémoglobine sert à transporter l’oxygène et lorsque les hématies sont présentes en trop faible quantité ou sont anormales, ou lorsqu’il n’y a pas assez d’hémoglobine, la capacité du sang à transporter l’oxygène jusqu’aux tissus de l’organisme sera diminuée.

L’anémie peut entraîner divers symptômes tels que fatigue, faiblesse, vertiges et somnolence. Les enfants et les femmes enceintes sont particulièrement vulnérables, avec un risque accru de mortalité maternelle et infantile. La prévalence de l’anémie reste élevée dans le monde, en particulier dans les milieux à faibles revenus où l’on peut supposer qu’une proportion non négligeable de jeunes enfants et de femmes en âge de procréer sont anémiques. Il a également été démontré que l’anémie ferriprive affecte le développement cognitif et physique chez l’enfant et réduit la productivité chez l’adulte.

L’anémie est un indicateur à la fois d’une mauvaise nutrition et d’une santé fragile. Elle est problématique en soi, mais elle peut également avoir des répercussions sur d’autres aspects de la nutrition en général, comme le retard de croissance et l’émaciation, un faible poids de naissance, et le surpoids et l’obésité chez l’enfant en raison d’un manque d’énergie pour faire de l’exercice.

source oms

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Présidentielle 2020: La décision d'Alassane Ouattara

Bourse : Malgré la pandémie de la Covid-19, la BRVM établit de nouveaux records en 2021