Un programme immobilier lancé à Songon Kassemblé





un-programme-immobilier-lance-a-songon-kassemble

Kibégnary Yeo,Directeur central de l'exploitation Banque Habitat-Afrique de Cote D'Ivoire (BHCI) apportant sa pierre à l'édifice



Le groupe SAFARI construction a organisé sa cérémonie de pose de la première pierre de la deuxième tranche de son programme immobilier en Côte d’Ivoire ce jeudi 08 Septembre 2022.

 

C’est sur un site de plus de 10 hectares dans la cité de Songon que Koudou Amel, Directeur général de SAFARI construction a présenté ses mots de bienvenue et de remerciements à tous ses collaborateurs qui selon lui ne cessent de travailler pour l’avancée de sa structure.

 

Offrir aux Ivoiriens des logements construits dans les règles de l’art à des prix étudiés, tel est la mission de SAFARI construction défendue par Koudou Amel.

 

Ce sont au total 422 logements voir, 195 villas basses, 100 appartements de trois piçces, 40 appartements 4 pièces et 87 duplex qui seront construits sur le site de Songon Kassemblé

 

D’après le DG de ladite entreprise, les premières maisons basses pourront être livrées en décembre 2022.

 

Une initiative saluée par Assi Brou Félix, chargé d’études à la direction du logement et l’aménagement foncier de Côte d’Ivoire. Il a également souligné qu’avec la croissance démographique constatée en Côte d’Ivoire, les dernières statistiques comptent plus de 40 à 50 milles besoin de logements par an. 

 

Après son intervention, le chef des opérations à SAFARI construction, Augustin Sery, a gratifié l’événement avec une séance de description du plan des constructions à l’aide d’une cartographie.

 

Après ces allocutions, les autorités présentes se sont dirigées sur la place de la pose de la première pierre pour accomplir l’acte.

 

 

 

Florencia Gueu (Stagiaire)

 

 

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire/ Un incendie ravage le dortoir des étudiants de l’ARSTM

En visite aux évangéliques : Laurent Gbagbo (président du PPA-CI) exhorte les pasteurs à continuer de prier pour la Côte d’Ivoire