Affaire 46 soldats détenus au Mali, L’Onu clarifie tout : « Non, ce ne sont pas des mercenaires ».





affaire-46-soldats-detenus-au-mali-lonu-clarifie-tout-non-ce-ne-sont-pas-des-mercenaires


Le secrétaire général de l’Organisation des Nations Unies, Antonio Guterres, s‘est prononcé sur la détention de 46 soldats ivoiriens au Mali.

Dans une interview diffusée dimanche à des chaînes de radio et télévision françaises, Antonio Guterres a recadré les autorités maliennes qui qualifient les soldats ivoiriens en mission au Mali pour le compte de la MINUSMA de mercenaires.

« Non. Ce ne sont pas des mercenaires. C’est évident. Et je fais appel aux autorités maliennes pour que ce problème puisse se résoudre. Je n’ai pas parlé directement à Monsieur Goïta, mais on est en contact permanent. Et je vais recevoir la délégation du Mali, c’est une chose qui est pour moi très importante. Il faut résoudre ce problème », a répondu le SG de l’Onu.

Cette déclaration qui était très attendue depuis le déclenchement de la crise entre les deux pays vient situer chaque observateur sur la position réelle de l’Onu dans cette affaire.

C’est le 10 juillet 2022 que les soldats ivoiriens, en mission au Mali, ont été arrêtés. Trois d’entre eux, des femmes, ont été libérées le 3 septembre, rappelle-t-on.  

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Coût élevé de la carte d’identité au Sénégal : le désaveu cinglant d’Azoumana Moutayé à Sidi Touré

Molare Inter après la polémique : « Le promoteur promet une maison beaucoup mieux à Safarel et à DJ Mix »