Promotion du leader féminin : Salimata Dembélé-Diarra désignée meilleur manager africain du développement à Kigali





promotion-du-leader-feminin-salimata-dembele-diarra-designee-meilleur-manager-africain-du-developpement-a-kigali


La présidente de la Fédération des groupements et associations féminins de la Bagoué (FEGAF) a été désignée meilleure manager africain, en recevant le prix africain de la promotion du leadership féminin au Rwanda, à Kigali, lors de la remise du prix africain de la promotion du leadership féminin. La fondation 225, lors de son 17e dîner-gala des bâtisseurs, a porté son choix sur la cheffe de cabinet du ministre de la Construction, du Logement et de l'Urbanisme de Côte d'Ivoire, Bruno Nabagne Koné. Ce prix a été réceptionné par Awa Touré, sa vice-présidente chargée de la communication, à Marriott Hôtel Kigali, devant de hautes personnalités africaines dont des représentants de chefs d’Etat, de ministres.

Le moins qu’on puisse dire, c’est qu’au regard du volume de travail abattu par la lauréate dans son combat pour l’autonomisation de la femme, ce prix n’est pas usurpé, soutiennent les organisateurs. Selon eux, elle est une véritable mécène de la promotion du leadership et de la lutte contre la pauvreté. Elle incarne, pensent-ils, l’image du leadership féminin en Côte d’Ivoire, depuis de nombreuses années.

Devant sa hargne à lutter pour l’autonomisation de la femme surtout en milieu rural, Salimata Dembélé-Diarra a bénéficié du soutien de hautes personnalités dont celui du ministre de la Construction, du Logement et de l'Urbanisme, Bruno Koné. « C’est un homme de terrain. Il lui est arrivé de chausser des bottes pour descendre avec des femmes dans les champs, pour les encourager et pour appuyer l’organisation que nous étions en train de mettre en place et je pense que c’est ce qui a fait que les femmes ont eu confiance en nous et ont commencé à y aller, parce qu’elles savaient que derrière nous, il y avait quelqu’un comme le ministre Bruno Koné. Et, depuis 10 ans, nous avons fait ce travail minutieux avec son lot de difficultés, mais à toutes les étapes le ministre Bruno Koné était présent à nos côtés, pour dénouer tous les nœuds, afin de nous permettre d'atteindre nos objectifs », témoigne-t-elle.

Pour mobiliser les femmes, la cheffe de cabinet ne lésine pas sur les moyens. Lors de la fête des mères, elle a réussi le pari de faire venir la première Dame Dominique Ouattara, le 4 juin 2022, à Kouto. L’événement avait mobilisé plus de 350 associations.

C’est donc pour toutes ces actions qu’elle mène depuis plusieurs années que la fondation 225 a décidé de lui décerner le prix du meilleur manager du développement.

Cette distinction n’est pas la première. Elle a déjà remporté le prix africain de la lutte contre la pauvreté.

 

Modeste KONE

En lecture en ce moment

Présidentielle 2020 : Bédié et Affi appellent à un boycott actif

Côte d’Ivoire : le stade d’Ebimpé, gazon maudit