Côte d’Ivoire/ Accompagnement des inventeurs : Beugré Mambé annonce la création d’un fonds





Côte d’Ivoire, Beugré Mambé,,District D'Abidjan,,


le Ministre Robert Beugré Mambé, par ailleurs  Gouverneur du District Autonome d’Abidjan a annoncé ce jeudi 28 2019, la mise en place  du "Prix Alassane Ouattara du Jeune Inventeur", un fonds pour la vulgarisation du résultat de leurs recherches.
C’était au cours de la cérémonie d’ouverture de la 2e édition du salon international des innovations d’Abidjan. Pour le Gouverneur Beugré Mambé, ce fonds reste le prolongement du "Prix Alassane Ouattara du Jeune Entrepreneur Emergent" et sera disponible dès cette année.
"Il s’agira d’encourager non seulement les chercheurs dans leurs investigations, mais surtout de faire en sorte que les produits de ces découvertes soient valorisés pour aider au changement positif du quotidien des ivoiriens. 
Ce prix sera institutionnalisé et viendra en appui aux actions déjà mises en œuvre par le gouvernement. La Côte d’ivoire dispose de nombreux génies cachés que nous irons dénicher. Le Président de la République vous soutient. Il est prêt à vous accompagner",  a fait savoir le Premier Magistrat du District d’Abidjan. 
De son côté, le Président de l'Académie des sciences, des arts, des cultures d'Afrique et des diasporas africaines (ASCAD) Pr Hauhouot Asseypo Antoine a salué les initiateurs de ce salon avant d’émettre un vœux : travailler en système, en réseau afin d’éviter de disperser et de perdre des forces.
"L’Afrique a compris aujourd’hui les réalités du changement dans le monde. Il faut faire en sorte que nos inventeurs se mettent ensemble pour faire de notre pays, notre continent une puissance technique et technologique", a-t-il  souhaité.
Selon Pierre Djibril Coulibaly, Président de la fédération des inventeurs et innovateurs de Côte d’Ivoire, l’invention est un enjeu économique de premier plan. 
"Les super puissances qui gouvernent le monde utilisent toutes l’invention comme stratégie majeure pour être et demeurer dans le peloton de tête de la gouvernance mondiale. Cette ambition n’est interdite à personne" a-t-il expliqué à son tour. 
Notons que ce salon se déroule sur trois jours et enregistrera des panels de haut niveau. Plusieurs exposants venus de toute l’Afrique y présentent leur savoir-faire pour contribuer au développement de notre pays et de l’Afrique. 
Solange ARALAMON  

 

En lecture en ce moment

Éducation nationale : Voici les nouvelles dates des examens

Le président Ahoussou annonce 41 km de bitume pour la ville de Yamoussoukro