Manque d'affluence dans les stades de football: Une ancienne gloire parle sans détour





manque-daffluence-dans-les-stades-de-football-une-ancienne-gloire-parle-sans-detour


Brobehi Gbaka, l'ancien sociétaire du Sporting club de Gagnoa et de l'Africa Sport national s'est prononcé dans une interview par téléphone le jeudi 29 septembre 2022 sur le niveau du football local ivoirien. L'ex sportif et originaire de la cité du fromager n'est pas passé par quatre chemins pour dire que le football ivoirien est sérieusement en perte de vitesse ces dernières années. Selon lui, le championnat de ligue 1 de football de Côte d'Ivoire ne compte plus de joueurs talentueux. C'est pour cette raison qu'à l'en croire, l'absence de supporters lors des matchs de championnat ne devrait surprendre personne au niveau des nouveaux dirigeants de la Fédération ivoirienne de football (FIF). Brohehi Gbaka reproche aux athlètes des temps modernes de ne pas être à mesure de créer du spectacle pouvant attirer du monde dans les stades comme c'était le cas à l'époque de Gbizié Léon, de Laurent Pokou et de Richard Orikpassokro. Cette incapacité des joueurs à remplir les terrains selon lui fait que leur nom passe pratiquement sous silence au sein du public sportif ivoirien qui maîtrise mieux les noms des athlètes et le programme des championnats européens. Il n'est pas pour le convoyage des supporters sur le terrain par les présidents de clubs qui selon lui sont beaucoup plus des hommes d'affaires que des promoteurs engagés pour l'évolution du football ivoirien. Convoyer des supporters des supporters au terrains avec en échange des billets de banques est selon lui une manière de copier l'attitude des hommes politiques visant à transporter les militants lors meetings et des élections dans le sport. Pour lui, l'élection de Didier Drogba à la présidence de la FIF allait apporter des innovations dans l'organisation du football local. La relégation de l'Africa Sport d'Abidjan en ligue 2 ne plaît du tout plaisir à l'ancien coéquipier de feu Soumaila Savané au Sporting club de Gagnoa. Selon son analyse sportive, les problèmes actuels du club vert et rouge ont leurs origines dans la guerre acharnée qui a été faite à Simplice Zinsou au moment où il tenait les leviers de cette formation. Il craint que le club cher au président Kuyo Tea Narcisse tombe en division d'honneur au terme du championnat de ligue 2 de cetteannée. L'ancien footballeur a beaucoup d'admiration pour l'Asec Mimosas sans être pour autant de la grande famille des actionnaires. Il a salué au passage les efforts de Me Roger Ouegnin pour faire de l'Asec une vitrine grâce à son patrimoine sportif et surtout à son professionnalisme. A l'en croire les autres clubs doivent aller à l'école de l'Asec Mimosas s'ils tiennent à se faire une bonne visibilité tant en Côte d'Ivoire qu'à l'étranger Brohehi Gbaka dit devoir son entrée à la mairie de Gagnoa en tant que responsable du service de recouvrement après sa retraite sportive à son talent de footballeur et sa célébrité durant ses années de gloire. C'est avec joie qu'il affirme à qui veut l'entendre que le football lui permet aujourd'hui de mener une vie de retraite très paisible et d'assurer la scolarité de ses enfants au nombre de cinq. Mais peine à évoquer les échecs de sa carrière sportive. Le sportif qui vit désormais à Gagnoa accuse la sorcellerie de lui avoir fermé hermétiquement les portes européenne afin de ne pas y aller pour vendre son talent. Touré Boa Correspondant régional

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire/Humour : "Montreux Comedy" pose ses valises à Abidjan pour " Africa Comedy"

Hamed Sylla , nouveau président de l'organisation ''Jeunesse Panafricaine''