La Fifpro sanctionne lourdement l’Afi de Cyrille Domoraud : Idriss Diallo demande pardon





la-fifpro-sanctionne-lourdement-lafi-de-cyrille-domoraud-idriss-diallo-demande-pardon


L’Association des footballeurs ivoiriens (Afi) n’est plus membre de la par la Fédération internationale des footballeurs (Fippro). L’Association présidée par Cyrille Domoraud a vu son affiliation être retirée par la Fédération internationale des footballeurs professionnels (Fippro).

Face à cette situation, le président de la Fif, a adressé un courrier d’implorer la clémence de la Fifpro vis-à-vis de l’Afi.    ‘’ À cet égard et vous en conviendrez, votre décision de mettre fin à l'affiliation de l'AFI à la FIFPRO vient ruiner nos efforts et nous ramène dans une crise que nous voulons voir désormais derrière nous . C'est pourquoi, avecinsistance, je me permets de vous exhorter à suspendre l'application de votre dernière décision à l'égard de l'AFI . Pour juguler cette crise et faire avancer la cause de la FIFPRO en Côte d’Ivoire, je vous invite à Abidjan pour rechercher ensemble des solutions concertées à tous vos griefs contre votre association membre.  ‘’ mentionne ledit communiqué.

Pour rappel, lors des dernières élections à la Fif, des membres de l’Afi, ont décidé d’accorder le parrainage de leur association à Yacine Idriss Diallo tournant ainsi le dos à Didier Drogba, premier vice-président de ladite association.  Il s'agit entre autres de Kolo Touré, Arouna Dindané et de Cyrille Domoraud.

Une décision qui a été fatale pour l’’Association des footballeurs ivoiriens (AFI), qui a été suspendue jeudi par la Fédération internationale des footballeurs (Fippro), structure internationale qui finance les associations de footballeurs dans le monde.

En sa qualité de président de l’Afi, Cyrille Domoraud a fait savoir qu’il assumait ses choix.

«L’AFI tient à rappeler que c’est en toute indépendance qu’elle prend ses positions au niveau national, en tenant compte de l’intérêt supérieur des footballeurs ivoiriens », a écrit l’ancien défenseur central de l’équipe nationale de Côte d’Ivoire. Puis d’ajouter : « depuis sa création jusqu’à ce jour, l’AFI a toujours œuvré en toute transparence dans l’intérêt de ses membres. C'est pourquoi, elle tient à rassurer l’ensemble de ses adhérents sur son engagement à la défense de leurs intérêts et au respect de leurs choix et orientations pour le football Ivoirien ».

 

GZ

En lecture en ce moment

Mondial 2022: la Belgique s'en sort bien face au Canada

Henriette Diabaté célébrée pour permettre aux jeunes générations de s’inspirer de son modèle