L'Afi de Cyrille Domoraud attaque le patron de la Fifpro Afrique, Geremi Njitap





lafi-de-cyrille-domoraud-attaque-le-patron-de-la-fifpro-afrique-geremi-njitap


Dans un communiqué dont copie nous est parvenue,  le président de l'Association des footballeurs ivoiriens ( Afi), Cyrille  Domoraud,  recadre le président de la Fifpro Afrique, qui n'est autre autre que le camerounais Geremi Njitap . En effet, Cyrille Domoraud reproche à l'ancien joueur de Chelsea d'avoir tenu des propos '' désobligeant '' lors d'une activité qui a eu lieu le mercredi dernier à Port Bouet.  

 

Le Courrier publié par Cyrille Domoraud 

 

À Abidjan , dans le cadre d'une activité liée à l'émigration des jeunes footballeurs , Monsieur Geremi Njitap a émis une opinion fort désobligeante sur l'AFI et ses responsables , le mercredi 05 Octobre 2022 . 
En effet , dans des propos relayés par la presse , le président du Syndicat national des footballeurs camerounais ( SYNAFOC ) affirme que la FIFPRO a << besoin d'un représentant digne de l'AFI » > . 
Une telle allégation apparaît , à tout point de vue , comme un manque de respect flagrant à l'endroit de notre Institution qui , depuis 2009 , travaille avec ses dirigeants , à la défense des Droits et Intérêts des footballeurs ivoiriens . 
Un manque de respect , également , à l'Etat de Côte d'Ivoire qui , à travers son ministère de l'Intérieur , reconnaît l'existence légale de l'AFI et de ses dirigeants . 
Par conséquent , la Direction de l'AFI s'insurge contre cet agissement aux antipodes des valeurs de la FIFPRO . 
Et tient à préciser que malgré sa suspension en Juillet 2020 , l'AFI est restée en contact permanent avec la FIFPRO . Les échanges entre les deux entités se font dans un cadre purement institutionnel . 
En outre , la Direction de l'AFI devant cette sortie inappropriée de Monsieur Geremi Njitap se réserve le droit d'en informer le BOARD de la FIFPRO . 
Pour le Comité Directeur 
Le Président Domoraud Cyrille

En lecture en ce moment

Le président du parti la Nouvelle Côte d'Ivoire, Gnamien Konan, dépose ses valises au PDCI-RDA

Affaire Yodé et Siro : 12 mois d’emprisonnement avec sursis et 5 millions FCFA d’amende pour le groupe