Soldats ivoiriens au Mali : Gbagbo demande à Assimi Goïta de penser à sa fraternité d’armes avec les soldats détenus





soldats-ivoiriens-au-mali-gbagbo-demande-a-assimi-goita-de-penser-a-sa-fraternite-darmes-avec-les-soldats-detenus


L’ex président ivoirien, Laurent Gbagbo, président du Parti des peuples africains Côte d’Ivoire (PPA-CI) a demandé au président de la transition au Mali, Assimi Goïta de penser à sa fraternité d’arme entre lui et les soldats ivoiriens, détenus depuis le 10 juillet 2022 au Mali.

« Il faut demander à Assimi Goïta de penser à sa fraternité d’armes avec ceux qui sont en prison que certains appellent des soldats et que d’autres appellent des mercenaires », a plaidé, ce lundi 17 octobre 2022, Laurent Gbagbo lors d’un secrétariat général extraordinaire, marquant l’an 1 de la création du PPA-CI, tenu au Palis de la Culture d'Abidjan

Il a invité le médiateur de ce différend entre Abidjan et Bamako, le président du Togo, Faure Eyadema à redoubler d’effort et à comprendre que les soldats détenus ne sont que des envoyés et que « c’est celui qui envoie a plus de responsabilités ».

Laurent Gbagbo a en outre annoncé l’envoi d’une mission d’information « dans les mois prochains » en Guinée, au Burkina Faso et au Mali.

« Ainsi, on comprendra ceux qui disent qu’ils sont des mercenaires et ceux qui disent qu’ils sont des soldats », a-t-il déduit.

Les soldats en mission pour le compte de la MINUSMA ont été arrêtés le 10 juillet à leur arrivée à l’aéroport, Bamako les soupçonnant d’être des mercenaires.

Au sortir d’un entretien qu’il a accordé à son homologue togolais, Alassane Ouattara a affiché son optimisme quant à la libération imminente des soldats.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

6ème édition du festival "Coco Bulles" : Le coup d’envoi donné par le Maire de Treichville François Amichia

Divertissement: Ces émissions-culte qui meublent les vacances scolaires