École de Météorologie de l'Espace ISWI Maghreb, Afrique de l'Ouest et centrale (IMAO): La 5e édition lancée





ecole-de-meteorologie-de-lespace-iswi-maghreb-afrique-de-louest-et-centrale-imao-la-5e-edition-lancee

Le ministre Adama Diawara lors de la cérémonie de lancement de la 5e édition de l'IMAO



 

La 5ème édition de l'École de Météorologie de l'Espace ISWI Maghreb, Afrique de l'Ouest et centrale (IMAO), aura lieu du 17 au 28 octobre 2022 sous le thème ''Physique et utilisation des outils''.

Au cours de la cérémonie de lancée qui s’est déroulée le lundi 17 octobre 2022 à l'université Félix Houphouët-Boigny à Abidjan-Cocody, le ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Adama Diawara, a expliqué que l’École IMAO renforcera les capacités d’une quarantaine d’étudiants de niveaux Master 2 et doctorat, de jeunes chercheurs et enseignants-chercheurs des pays francophones d’Afrique du Nord, d'Afrique centrale et d'Afrique de l’Ouest dans les disciplines scientifiques qui se rapportent à la météorologie de l’espace, notamment à la physique du globe et de l’espace.

 A lire également: Menace d’invasion d’insectes ravageurs : Le bassin cotonnier ivoirien en danger

« Pour un pays comme la Côte d’Ivoire, ce renforcement de capacités est très important, car il contribue à la formation de qualité des étudiants et chercheurs. Il est également nécessaire pour notre pays qui a besoin de ressources humaines de qualité pour contribuer efficacement à son développement. Également, la Côte d’Ivoire en tant que pays à vocation agricole, est très sensible à tout ce qui a trait aux études sur le changement climatique et à ses impacts sur les infrastructures, l’agriculture et la santé », a expliqué Adama Diawara.

 Selon le président du Comité d’organisation, par ailleurs directeur général de l’Enseignement supérieur et président de la Société ivoirienne de physique, Pr Vafi Doumbia, ce sont 20 auditeurs, originaires d’Afrique du Nord, d’Afrique centrale et d’Afrique de l’Ouest, et une vingtaine d'auditeurs ivoiriens qui participeront à cette session. Aussi, les cours qui se dérouleront pendant  une dizaine de jours, sur le site de l’ex-ESIE à Bingerville comportent une partie scientifique et des travaux pratiques. Par ailleurs, les auditeurs bénéficieront de l’encadrement de 12 experts venus de la France, du Maroc, de la Tunisie, du Vietnam, du Burkina Faso et de la Côte d’Ivoire.

.A cette occasion, le ministre a annoncé la mise en place très bientôt, de l’Agence spatiale ivoirienne, qui aura besoin des compétences de ces physiciens pour mettre en œuvre les missions qui lui seront assignées.

 Notons que la 5ème édition de l’IMAO coïncide avec la commémoration du 100ème anniversaire de la découverte de l'électrojet équatorial (1922-2022) et du 30ème anniversaire de l'année internationale de l'électrojet équatorial (AIEE).

Solange ARALAMON

En lecture en ce moment

Guinée : Le président Ouattara membre d’une mission de haut niveau pour négocier le sort d’Alpha Condé

Folles rumeurs sur son état de santé : Patrick Achi sort de sa réserve