Ouattara donne son accord pour le retour de Blé Goudé en Côte d’Ivoire





ouattara-donne-son-accord-pour-le-retour-de-ble-goude-en-cote-divoire

Tout est fin prêt pour que Blé Goudé regagne la Côte d'Ivoire



Quatre mois après l’obtention de son passeport, Charles Blé Goudé, ancien ministre de la jeunesse de Laurent Gbagbo a obtenu le 30 septembre 2022, l’accord écrit du président de la République, Alassane Ouattara  pour son retour en Côte d’Ivoire.

« Quatre (04) mois après la remise de son passeport, le Président Charles Blé Goudé et le COJEP ont le plaisir d'informer l'opinion nationale et internationale, les Ivoiriens, les Africains, sa famille, les responsables, les militants et sympathisants du COJEP, ainsi que toutes les personnes physiques et morales qui l'ont soutenu dans cette épreuve de longue attente, qu'en date du 30 septembre 2022, les autorités ivoiriennes ont formellement donné leur accord par écrit, pour son retour en Côte d’Ivoire », indique une note signée par Dr Saraka Norbert, Porte-parole du COJEP (Congrès pour la Justice et l’Egalité des peuples), parti fondé par Blé Goudé.

Ce retour annoncé intervient un an et demi après son acquittement définitif de crimes contre l’humanité par la Cour pénale internationale (CPI)

Charles Blé Goudé et Laurent Gbagbo, accusés de crimes contre l’humanité suite à la crise post-électorale ont été acquittés définitivement le 31 mars 2021, rappelle-t-on.

Le communiqué ne précise pas la date du retour. Mais selon son avocat, interrogé par un confrère, cela pourrait intervenir « d’ici la fin de l’année ».

Blé Goudé a saisi cette opportunité pour réitérer sa gratitude au président Alassane Ouattara pour l'attention particulière qu'il accorde à ce dossier.

Parti de la Côte d’Ivoire sur fond de crise, M. Blé veut revenir dans son pays sur fond de rassemblement et contribuer au renforcement de la démocratie et de la paix, poursuit le document ajoutant qu’à cet effet, le président du COJEP entend, dès son retour,  « prendre toute sa place, pour pleinement jouer sa partition dans le processus de réconciliation en cours dans notre pays, la Côte d’Ivoire ».

A la suite de la crise post-électorale qu'a connue la Côte d’Ivoire en 2010, Charles Blé Goudé, a été transféré, le 22 mars 2014, à la Cour Pénale Internationale (CPI), à La Haye, aux Pays-Bas.

Ce retour annoncé intervient plus de un an après le retour de son co-accusé, Laurent Gbagbo le 17 juin 2021.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Présidentielle 2020 : des femmes exhortées à conseiller leurs enfants d’éviter de s’impliquer dans la violence

Guillaume Soro depuis Londres : "Mon pays risque à nouveau de brûler " (l'intégralité de son discours)