Guinée : la CEDEAO et la junte au pouvoir s’accordent sur une transition de 24 mois





guinee-la-cedeao-et-la-junte-au-pouvoir-saccordent-sur-une-transition-de-24-mois


La junte au pouvoir en Guinée Conakry et la CEDEAO sont finalement parvenu à un accord pour une transition de 24 mois à compter du 1er janvier 2023, après plusieurs mois de désaccord.

Cet accord intervient à l’issue d’une mission technique de la CEDEAO, du 16 au 21 octobre 2022, au pays de Sékou Touré, afin de développer avec la partie guinéenne un chronogramme de transition acceptable. Avant cet accord, la junte au pouvoir proposait une transition de 36 mois, proposition jugée « inacceptable » par l’organisation sous régionale.

« Aux termes des travaux, dans un compromis dynamique, les experts de la Cédéao et les experts de la Guinée ont conjointement développé un chronogramme consolidé de la transition étalé sur 24 mois couvrant les dix points », indique le rapport de la commission technique publié vendredi.

Les autorités de la transition ont demandé à la CEDEAO de leur fournir l’appui technique et financier nécessaire pour la mise en œuvre du chronogramme de 24 mois accepté d’accord parties et d’engager un plaidoyer auprès des partenaires techniques et financiers pour la mobilisation des ressources matérielles, financière et techniques, nécessaires pour la réussite de la transition.

Les deux parties ont aussi conjointement demandé la mise en place diligente d’un comité de suivi et évaluation de la mise en œuvre de ce chronogramme.

La mission a en outre recommandé l’ancien président du Bénin, Boni Yayi, le médiateur de la CEDEAO pour la Guinée, de présenter le nouveau chronogramme à la prochaine session de la Conférence des chefs d'État et de gouvernement pour son approbation afin de déclencher sa mise en œuvre.

En marge de l'Assemblée générale des Nations unies à New York, le 22 septembre 2022, les États membres de la CEDEAO s'étaient réunis en sommet extraordinaire sans la Guinée. Ils avaient donné un mois aux autorités de la transition pour présenter un calendrier raisonnable et acceptable, faute de quoi des sanctions sévères allaient être imposées à la Guinée.

L'organisation avait déjà suspendu toute assistance et transactions financières avec la Guinée et annoncé le gel des avoirs financiers et une interdiction de voyager dans l'espace CEDEAO pour certaines personnalités. 

 LES 10 ETAPES DE LA TRANSITION EN 24 MOIS

1- Le recensement général de la population et de l’habitat

2- Le recensement administratif à vocation d’Etat-civil

3- L’établissement du fichier électoral

4- L’élaboration de la nouvelle constitution

5- L’organisation du scrutin référendaire sur la nouvelle constitution

6- L’élaboration des textes de lois organiques

7- L’organisation des élections locales et communales

8- L’organisation des élections législatives

9- La mise en place des institutions républicaines issues de la nouvelle constitution

10- L’organisation de l’élection présidentielle

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

En plein couvre-feu : un chauffeur de taxi intercepté avec des tenues militaires

Une grande fourrière administrative des véhicules auteurs d’infractions en construction