La MS MEDIAS au secours des femmes porteuses de fistule obstétricale





la-ms-medias-au-secours-des-femmes-porteuses-de-fistule-obstetricale


La Mutuelle générale des agents des médias privés de Côte d’Ivoire (MS MEDIAS) a organisé, samedi 29 octobre 2022 à Abidjan Cocody un dîner gala en vue de récolter des fonds pour voler au secours des femmes porteuses de fistule obstétricale.

Cette activité citoyenne en partenariat avec les ministères en charge de la Santé et de la Communication vise à récolter la somme de 200 millions F CFA pour venir en aide à 250 femmes porteuses de fistule et contribuer à leur insertion dans la vie active par des activités génératrices de revenus.

Selon le président du conseil d’administration de la MS MEDIAS, Sindou Cissé, ces fonds serviront au financement de kits utilisés pour des interventions chirurgicales afin de réparer ces femmes malades.

Il a indiqué que cette cérémonie marque la matérialisation d’un engagement fort pris par la mutuelle, lors de son assemblée générale tenue en début décembre 2021 à Jacquesville et qui consistait à soutenir une cause nationale, notamment soulager au mieux les femmes souffrant de la fistule obstétricale.

” Ces femmes méritent plus que notre solidarité, une action efficace pour les aider à reconstruire leur vie”, a-t-il affirmé, expliquant que cet élan traduit la volonté des mutualistes d’apporter leur modeste contribution dans la lutte contre cette maladie “honteuse”.

Pour sa part la représentante du président de l’assemblée nationale, haut patron de la cérémonie, Trazéré Célestine a indiqué que la fistule obstétricale est un mal qui ronge profondément certaines femmes devenant des parias pour leur communauté.

Elle a mis en lumière la spécificité de cette action qui est le fait que ce sont des hommes de médias qui ont pris l’initiative de donner l’exemple de la mobilisation des ressources domestiques au profit des femmes porteuses. ” C’est un appel à la solidarité envers toutes ces femmes qui souffrent dans leur chair” a-t-elle déclaré.

Plus de 44000 cas ont été enregistrés en 2020. Et, grâce aux deux premières phases du projet prévention et prise en charge des fistules obstétricales du gouvernement Ivoirien, plus de 3000 cas de femmes et filles ont bénéficié d’un traitement réparateur avec un taux de succès global de 85%.

(AIP)

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Amadou Gon Coulibaly à la Mecque pour la Conférence de l’Organisation de la Coopération islamique

Guinée: le lieutenant-colonel Mamady Doumbouya investi président