Économie Numérique : Amadou Coulibaly lance le projet : « L’Industrie 4.0 pour favoriser l’emploi des jeunes en Tunisie et en Côte d’Ivoire »





economie-numerique-amadou-coulibaly-lance-le-projet-lindustrie-40-pour-favoriser-lemploi-des-jeunes-en-tunisie-et-en-cote-divoire


Le ministère de la Communication et de l’Économie numérique et le ministère du Commerce, de l'Industrie et de la Promotion des PME en collaboration avec l’Organisation des Nations Unies pour le Développement Industriel (ONUDI) ont  lancé, ce jeudi 10 novembre, à Abidjan, le projet : L’Industrie 4.0 pour favoriser l’emploi des jeunes en Tunisie et en Côte d’Ivoire » ou « Employment4Youth ».

Cette cérémonie a été l’occasion de présenter les contours et les modalités d’intervention du projet aux acteurs du secteur des TIC et de l’agro-industrie en Côte d’Ivoire.     

Financé par le ministère de la Coopération Économique et du Développement de la République Fédérale d’Allemagne (BMZ), le projet « Employment4Youth » sera mis en œuvre par le ministère de la Communication et de l’Économie numérique et le Ministère du Commerce, de l’Industrie et de la Promotion des PME et avec l'assistance technique de l’ONUDI.

A cette occasion, Amadou Coulibaly s’est félicité du lancement de ce projet qui s’inscrit parfaitement dans la vision de la transformation structurelle de l’économie de notre pays telle que portée par le chef de l’État, Alassane Ouattara, avec pour objectif de faire de la transformation digitale une véritable solution à l’employabilité des jeunes.

« L’ambition de notre pays est de faire en sorte que l’économie numérique soit un secteur porteur à travers la création d’emplois pour la jeunesse et la favorisation des investissements » a fait savoir, le ministre Amadou Coulibaly, soulignant par ailleurs que l’objectif du Gouvernement à l’horizon 2030, c’est une Côte d’Ivoire avec zéro papier.

Le secteur de la téléphonie, selon le Porte-parole du Gouvernement, a enregistré en 2021 un chiffre d’affaires de 1.139 milliards, avec environ 3.000 emplois directs et plus de 100.000 emplois indirects crées.

Cette performance, selon le ministre est le fruit de plusieurs réformes entreprises par le Gouvernement depuis 2011, ajoutant que « le but est de changer en profondeur, le fonctionnement de l’économie sociale et de créer des fondamentaux pour une économie au service des populations ivoiriennes ».

Cet évènement marqué par différentes activités, notamment une conférence inaugurale ayant porté sur le thème : « Qu’est-ce que l’Industrie 4.0 et ses enjeux ? », a enregistré la participation de plusieurs personnalités, dont SEM. Ingo Herbert, Ambassadeur de la République Fédérale d’Allemagne en Côte d'Ivoire, et Fatou Haidara, Directrice principale des partenariats mondiaux et des relations extérieures et Représentante spéciale du Directeur général de l'ONUDI pour l'Afrique.

Lambert KOUAME avec SERCOM

En lecture en ce moment

Politique nationale : Laurent Gbagbo en Europe depuis hier

Prix Ebony 2021 : Un prix spécial pour la solidarité et la cohésion social annoncé