Mariatou Koné frappe fort : plus de 300 enseignants sanctionnés pour fraudes ou fautes professionnelles





mariatou-kone-frappe-fort-plus-de-300-enseignants-sanctionnes-pour-fraudes-ou-fautes-professionnelles


Quelque 331 enseignants ont été sanctionnés pour « fraudes ou fautes professionnelles » aux examens scolaire de la session 2022, selon la  décision n° 5033 /MENA/DECO du 31 octobre 2022 et signée la ministre ivoirienne de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, professeur Mariatou Koné.

Si certains d’entre eux peuvent se réjouir de la « simple » interdiction de participation aux examens et concours pendant 3 ans 5 ans, d’autre se voient suspendre l’autorisation d’enseigner pendant deux ans plus interdiction de participation aux examens et concours pendant 5 ans.

D’autres encore, les moins chanceux pourrait-on dire, en plus de la suspension de l’autorisation d’enseigner et de l’interdiction permanente de participer aux examens et concours, ils font aussi l’objet de poursuites judiciaires.

Ces sanctions qui ont pris effet depuis le 29 juillet 2022, date de fin de session des examens scolaires, devront servir d’exemple aux autres acteurs du système éducatif.

A travers ces sanctions, l’on entrevoit toute la détermination de la ministre à redonner ses lettres de noblesse à l’éducation nationale en Côte d’Ivoire.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Décédé à Paris : La dépouille du Sénateur Charles Gomis est arrivée à Abidjan

Insolite : un car d’une compagnie de transport volé à Abobo