Affaire faux général : Comment l'état-major ivoirien a découvert le pot-aux-roses





affaire-faux-general-comment-letat-major-ivoirien-a-decouvert-le-pot-aux-roses


Fin octobre, Marthias Lébahy est arrêté pour faux et usage de faux et usurpation de titre. M. Lébahy se faisait passer pour un Général de Corps d’Armée, arborant, lors de cérémonie officielle, des galons quatre étoiles.

Il affichait ostensiblement ces étoiles, qui lui permettaient d'accéder à certains milieux. Affublé du titre de Haut commandant Afrique de World Chaplain association Human right, une organisation internationale qui serait accréditée par l’Organisation des Nations unies (ONU), il organisait des cérémonies et se faisait rendre les civilités par les éléments de l'armée ivoirienne. Mis en confiance, il a même adressé un courrier au chef d'état-major général (Cemag) des armées, le Général de Corps d’Armée, Lassina Doumbia, pour solliciter un appui institutionnel à son organisation. Après analyse du courrier et du personnage, le Cemag de l'armée ivoirienne oppose une fin de non-recevoir.

lire sur lavenir.ci

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Les cours perturbés au lycée moderne de Ouangolodougou pour un manque de tables bancs

Sécurité en Côte d’Ivoire: Comment Vagondo Diomandé et ses hommes rassurent les populations