Burkina Faso : la junte au pouvoir suspend la diffusion des programmes de RFI sur l’ensemble du territoire national





burkina-faso-la-junte-au-pouvoir-suspend-la-diffusion-des-programmes-de-rfi-sur-lensemble-du-territoire-national


Les militaires au pouvoir au Burkina Faso ont décidé, ce samedi 3 décembre 2022, de la suspension « immédiate » la diffusion des programmes de Radio France Internationale (RFI), sur toute l’étendue du territoire, reprochant à cette radio française de diffusion d’avoir relayé « un message d’intimidation » des populations attribués à un « chef terroriste ».

Selon un communiqué signé par le prote porte-parole du gouvernement burkinabé, Jean Emmanuel Ouedraogo, ce média, en relayant ce message « contribue ainsi à une manœuvre désespérée des groupes terroristes en vue de dissuader les milliers de Burkinabés mobilisés pour la défense de la Patrie ».

Lire aussi: RFI déplore vivement la suspension de sa diffusion au Burkina Faso

A ce manquement, poursuit le porte-parole, s’ajoute la reprise vendredi 2 décembre 2022 dans la revue de presse, une information « mensongère » indiquant que « le président de la  transition, le capitaine Ibrahim Traoré assure qu’une tentative de coup d’Etat a visé son pouvoir ».

Le communiqué rappelle que « le 3 novembre dernier, le gouvernement avait déjà exprimé son indignation face à l’attitude tendancieuse des journalistes de ce média (RFI) et leur propension à jeter un discrédit sur la lutte dans laquelle le peuple burkinabé est engagé pour plus de liberté et de dignité ».

« Au regard de tout ce qui précède, le gouvernement a décidé de la suspension immédiate jusqu’à nouvel ordre, de la diffusion des programmes de Radio France Internationale sur toute l’étendue du territoire national ».

Le gouvernement burkinabè, tout en réaffirmant son attachement à la liberté de la presse et d’opinion invite cependant au respect des règles et principes édictés en la matière dans le pays.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

6 morts enregistrés pendant la saint sylvestre, selon le préfet d'Abidjan

Revue de presse : DJ Arafat barre la quasi-totalité des manchettes