Portrait-découverte : Marie-Josèphe Koutouan, de « MJ Signature » à « Eliké Groupe »





portrait-decouverte-marie-josephe-koutouan-de-mj-signature-a-elike-groupe

Marie-Josèphe Koutouan promeut les valeurs culturelles africaines à travers la petite étiquette



Marie Josèphe Koutouan, coach en art de vivre et consultante en petite étiquette a participé il y a quelques semaines,  au nom de la Côte d’Ivoire, au « Tropique Business Sommet ». Initié par le groupe « Tropique Investiment » ce forum était  une plateforme africaine de rencontres entre investisseurs et entrepreneurs afin de pouvoir agir pour le développement de l’Afrique.

De retour de ce rendez-vous qui s’est déroulé Cap Vert, elle nous a partagé les détails de sa participation à cet événement international. « C’était quatre Jours  d’activité avec la présence de plusieurs délégations africaines venues du Maroc, de l’Afrique centrale, du Congo Brazzaville, de la RDC,  de la Guinée-Bissau, du Rwanda, du Mozambique et de l’Afrique du sud. C’était des rencontres de présentations et de  prises de paroles, avec la participation  des investisseurs étrangers. Il  y’a eu également une journée spéciale dédiée à la femme où nous avons écouté un panel de premières  dames, avec la présence de la 1er dame du cap vert, de l’Angola, de la Guinée-Bissau et celle de la  RDC. Elles ont exposé sur leurs différents fondations et  différentes causes, dans le sens du développement de l’Afrique en faveur de la femme et de  la jeune fille parce que nous restons convaincues que ce sont les femmes qui ferons renaitre l’Afrique parce que les plus grandes guerres et batailles ont été menés par des femmes », nous a relaté la consultante en étiquette et protocole.

Avant de bénéficier de sa participation à cette rencontre internationale, Marie-Josèphe s’est imposée sur le territoire ivoirien. A la sortie du Lycée Sainte Marie d’Abidjan où elle a fait ses cours secondaires. Auréolée des valeurs de rigueur, de discipline et d’excellence, elle s’est orientée vers la gestion hôtelière à l’université d’East London.

Après quatre années d’études et l’obtention du Bachelor, elle a également obtenu une certification en Etiquette et protocole auprès du consortium des experts internationaux canadiens. Cette certification a réveillé en elle le désir de se lancer dans un domaine qui lui tenait à cœur: la gestion d’image. Il est certes peu répandu mais Marie-Josèphe explique qu’elle avait en elle l’esprit entrepreneurial qui lui permettait de sauter le pas.

En 2015, de retour au pays, elle crée MJ Signature et s’est assignée comme mission de contribuer à renforcer la connaissance de règles de bienséance des particuliers ainsi que de contribuer à l’amélioration de la qualité de services des entreprises opérant dans le domaine de l’hôtellerie.

MJ Signature s’est dotée d’une académie à Abidjan qui se veut être un lieu de référence doté d’une salle de conférence, d’une cuisine et d’une chambre d’application.  Cette Académie, selon la responsable a pour but d'enseigner l'art de la bienséance, du protocole, du savoir-vivre et du savoir-être. Comment bien se tenir à table et dans des assemblées, comment choisir ses tenues selon les circonstances et les événements, aussi bien aux adultes qu'aux enfants. 

A la question de savoir ce que cette expérience du Cap Vert lui a apporté sur le plan professionnel, elle répond : « Cette expérience nous a encore conforté dans ce que nous faisions déjà et nous comptons continuer avec fierté et excellence. Nous allons digitaliser cet apprentissage afin que nos valeurs soient accessibles à tous et surtout que cela puisse colorier le tissu touristique et de service pour qu’on ait une identité africaine ».

De retour de Praia, Marie-Josèphe vient de sauter un autre pas. « MJ Signature » devient « Eliké groupe internationale », le premier cabinet leader dans  la promotion et la formation des arts de vivre occidentaux et africains

Depuis l’année dernière j’ai compris qu’il fallait que je passe à une autre d’étape donc j’ai pris du temps à me questionner et questionner le seigneur également et il m’a confié que c’était le moment de passer à une autre étape.

« Eliké » qui signifie « c’est pour nous » en langue Baoulé chez les Akan en Côte d’Ivoire et compte faire la promotion de nos valeurs ivoiriennes et africaines.        

 Solange ARALAMON

 

En lecture en ce moment

Arbre de Noël : La ministre Anne Ouloto comble les enfants des agents de son ministère

Les Éléphants sont arrivés au Caire