Revue de presse : La sortie de la CEDEAO dans l’affaire des 46 soldats ivoiriens détenus à Bamako, le pic de l’actualité





revue-de-presse-la-sortie-de-la-cedeao-dans-laffaire-des-46-soldats-ivoiriens-detenus-a-bamako-le-pic-de-lactualite


L’actualité de ce lundi fait la part belle, dans les quotidiens ivoiriens à l’affaire des 46 soldats ivoiriens détenus à Bamako depuis le mois de juillet 2022.

Les chefs d’États de la Communauté Économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) demandent aux autorités maliennes de libérer les 46 soldats ivoiriens encore détenus à Bamako avant le 1er janvier 2023. Passé ce délai, des sanctions seront appliquées contre le pays. Cette décision, prise lors du 62e sommet des chefs d’États de la CEDEAO a été relayée par l’Essor qui titre à cet effet, « La CEDEAO sonne la fin de la récréation ». Là où l’Expression écrit « L’ultimatum de la CEDEAO à Goïta » et Le Patriote affirme, comme une injonction : « Ultimatum ; 1er janvier 2023 ».

L’actualité de cette semaine, c’est aussi le retour du président du COJEP,  Charles Blé Goudé, et sa visite dans son village Kpogrobouo dans le département de Guibéroua,  le week-end dernier. Notre Voie révèle à ce sujet qu’en meeting à Guibéroua, «  Charles Blé Goudé charge les GOR » (Gbagbo ou rien : SIC). Le Sursaut a pour sa part, détecté « Les 6 vrais soucis de Charles Blé Goudé », sur le plan de la politique nationale. Le Jour Plus quant à lui, confie qu’après son retour, «  Blé Goudé ignore complètement Gbagbo ».

Pendant ce temps, Laurent Gbagbo s’est inscrit à nouveau sur la liste électorale dont il avait été radié en 2020,  en raison d'une condamnation à 20 ans de prison en Côte d'Ivoire. Le Matin qui indique que « Kuibiert montre la voie à suivre à Gbagbo », pour dire que la procédure suivie par l’ex-président ivoirien n’était pas la bonne. Le Quotidien d’Abidjan dévoile « comment la position partisane de la CEI menace la paix ». Et Le  Temps de renchérir sur la question en indiquant que le président de la CEI fait encore de la provocation ».

En sport, en dehors de la Coupe du Monde 2022 qui se joue au Qatar et qui cristallise les passions, une icône du football mondial se porte mal au Brésil. Super Sport informe que « Pélé va mal, la planète foot prie ».

Solange ARALAMON

En lecture en ce moment

Le ministre Pierre Dimba lance les travaux de construction de la maternité de Boka-Ho

Eliminatoires Mondial 2026 (1ere et 2e journées) : Jean-Louis Gasset a écarté Wilfried Zaha, voici la raison