Mondial 2022 : la France se joue de l'Angleterre et rejoint le Maroc en demi-finale





mondial-2022-la-france-se-joue-de-langleterre-et-rejoint-le-maroc-en-demi-finale


Nettement dominée et souvent proche de la rupture, l'équipe de France s'est débarrassée de l'Angleterre (2-1), ce samedi, lors du dernier quart de finale de la Coupe du monde au Qatar. Le champion du monde en titre jouera sa place en finale contre le Maroc, mercredi.

Grosse intensité, qualité technique très importante, le début de match promettait. Au jeu du chat et de la souris, les Bleus se montraient rapidement les plus performants en ouvrant la marque sur un coup de canon de Tchouaméni (0-1, 17e). Très sérieux tactiquement, les Français se relâchaient néanmoins avec des occasions très chaudes concédées face à Shaw et Kane. Le capitaine des Three Lions n'était d'ailleurs pas loin d'obtenir un penalty pour un contact très litigieux avec Upamecano à l'entrée de la surface.

Au fil des minutes, la pression anglaise se faisait de plus en plus forte. Il fallait un nouvel arrêt déterminant de Lloris sur un tir puissant de Kane. Un quart d'heure de souffrance puis le retour au calme pour les Tricolores, qui parvenaient à mieux contenir les offensives adverses. En attaque, Mbappé et les siens avaient bien plus de mal à faire des différences face à des défenseurs britanniques qui musclaient sérieusement leurs interventions pour éviter de se faire surprendre une nouvelle fois avant la pause.

Au retour des vestiaires, l'Angleterre reprenait sa marche en avant. Bellingham obligeait Lloris à réaliser une belle parade avant de s'incliner sur un penalty de Kane concédé par Tchouaméni sur Saka (1-1, 54e). Si Rabiot chauffait immédiatement les gants de Pickford, les Bleus peinaient à reprendre leur marche en avant. Bien au contraire, la bande à Gareth Southgate se montrait de plus en plus incisive, notamment par l'intermédiaire du remuant Saka, et touchait même le poteau sur une tête de Maguire.

Au bord de la rupture, l'équipe de France pouvait compter sur son homme providentiel : Giroud. Après une énorme occasion, le Milanais reprenait de la tête un bonbon de Griezmann pour fusiller de la tête Pickford avec l'aide de Maguire (1-2, 78e). Un but libérateur, d'autant que Kane manquait dans la foulée un penalty suite à une faute d'Hernandez sur Mount. Une ultime frayeur pour des Bleus qui joueront bien les demi-finales de l'épreuve face au Maroc, mercredi. L'Angleterre devra encore patienter pour faire rentrer le football à la maison. 

 

Maxifoot 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Attention!

Grandiose célébration de l’ex-Premier ministre Hamed Bakayoko par un écrivain