Après le discours de Gbagbo à Adzopé, Cissé Bacongo réplique : « les enfants d’Houphouët ne sont pas des extraterrestres »





apres-le-discours-de-gbagbo-a-adzope-cisse-bacongo-replique-les-enfants-dhouphouet-ne-sont-pas-des-extraterrestres


Le secrétaire exécutif du Rassemblement des houphouetistes pour la démocratie et la paix (pouvoir) Cissé Bacongo, n’a pas attendu longtemps pour apporter la réplique à Laurent Gbagbo qui dans son discours de clôture de son meeting tenu le 10 décembre à Adzopé, avait que s’il n’a pas eu peur du président Félix Houphouët-Boigny, ce n’est pas de ses enfants qu’il aura peur.

Au terme de la visite des travaux du siège du RHDP à la Rue Lepic à Cocody, ce lundi 12 décembre 2022, Cissé Bacongo a organisé un point presse au cours duquel il a demandé à l’ancien président d’avoir un discours « domestique et apprivoisé », précisant que les enfants d’Houphouët ne sont pas « des extraterrestres » pour l’effrayer.

Lire sur le même sujet: Depuis Adzopé, Gbagbo répond à ses détracteurs : « Si je n’ai pas eu peur d’Houphouët lui-même, ce n’est pas de ses enfants que je vais avoir peur »

« Les enfants de Félix Houphouët Boigny que nous sommes, nous ne sommes pas des extraterrestres. Si nous étions là pour l’effrayer, c’est sûr qu’il ne serait pas revenu. Pour le reste, il devrait plutôt dire merci du président de la République pour toutes ses largesses. la politique, ce n’est pas la guerre, on n’a pas à avoir peur », a répondu le secrétaire exécutif du parti au pouvoir.

Pour M. Bacongo, le président du PPA-CI devrait plutôt dire merci au président Alassane Ouattara et évité de se faire peur.

« C’est vrai qu’il est dans l’opposition, mais Laurent Gbagbo sait comment il est arrivé au pouvoir. Il sait comment il est parti et il sait comment il est venu au pays. Qu’il ait plutôt un discours domestiqué et apprivoisé, au lieu de se faire peur », a conclu Cissé Bacongo.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Fatiguée d’attendre les obsèques de son époux : la veuve de N’st Coffies est repartie aux USA

Eléphants de Côte d'Ivoire : Sory Diabaté justifie le choix de Patrice Beaumelle