Le gouvernement fait passer le SMIG de 60.000 à 75.000 FCFA





le-gouvernement-fait-passer-le-smig-de-60000-a-75000-fcfa


Le salaire minimum interprofessionnel garanti en Côte d’Ivoire passe de 60.000 FCFA à 75.000 CFA à compter du 1er janvier 2023, a annoncé ce mercredi 21 décembre 2022, le porte-parole du gouvernement, Amadou Coulibaly, après un Conseil des ministres, tenu au Palais présidentiel, en présence du chef de l’Etat, Alassane Ouattara.

« Le conseil a adopté un décret portant revalorisation du salaire minimum interprofessionnel garanti (SMIG) », a annoncé Amadou Coulibaly

Suite à l’appel du président de la République, à l’occasion de son discours à la nation du 6 août 2022, invitant les acteurs du secteur privé à revaloriser le salaire minimum interprofessionnel garanti, les organisations patronales et les centrales syndicales se sont accordés pour augmenter le SMIG de 25 %, le faisant progresser de 60.000 à 75.000 FCFA, a rappelé Amadou Coulibaly.

Ce décret, qui entérine cette décision des partenaires sociaux, fixe sa date de prise d’effet au 1er janvier 2023, a-t-il précisé, ajoutant en outre que les discussions sur les minimas catégoriels sont en cours et devraient s’achever le 31 mars 2023 avec prise d’effet projeté au 1er janvier 2023.

Lors de la célébration du 62e anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire, le président de la République a pris un décret revalorisant les conditions salariales des fonctionnaires et agents de l’Etat, ainsi que les retraités.

Il a annoncé des discussions entre le gouvernement et le secteur privé en vue de la revalorisation du SMIG, rappelle-t-on.

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Lutte contre le corona virus-Le gouvernement ivoirien prend des mesures: la toile s'enflamme

Manchester United : Amad Diallo vers un prêt à Sheffield United