Affaire « 46 militaires ivoiriens détenus au Mali » : Le procès a démarré aujourd'hui





affaire-46-militaires-ivoiriens-detenus-au-mali-le-proces-a-demarre-aujourdhui


Les militaires ivoiriens au nombre de 46, comparaissent, ce jeudi 29 décembre 2022, devant la Cour d'appel de Bamako. Ils devraient être fixés sur leur sort d'ici la fin de la journée, nous informent des sources sur place.

Selon ces mêmes informations, c'est en fait un procès qui devrait permettre aux autorités maliennes de sortir la tête haute de cette affaire qui dure depuis 5 mois et qui a rendu difficiles les relations entre le pays de Modibo Kéita d'une part et d'autre part la Côte d'Ivoire et toute la sous-région. La junte militaire n’ayant pas voulu se plier aux injonctions de la CEDEAO et malgré la médiation du Togo, veut pouvoir aller jusqu'au bout de sa procédure judiciaire engagée contre les soldats ivoiriens malgré le rapprochement entre Bamako et Abidjan, la semaine dernière. D'ailleurs, au terme d’échanges sur la question entre les deux parties, le ministre malien des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Son Excellence Abdoulaye Diop, avait déclaré à propos de la signature du mémorandum : « … Cet engagement a été signé et nous espérons que ceci nous permettra, dans le respect des procédures judiciaires en cours, d’aller rapidement ». Il sera donc question, au cours de ces assises spéciales, de procéder soit à un acquittement, ce qui est peu probable, soit à condamner les prévenus à une peine légère avec sursis pour permettre leur libération rapide.

Les 46 soldats ont été arrêtés en juillet 2022, à leur atterrissage, au Mali, alors qu'ils y étaient dans le cadre d'une mission onusienne. La junte militaire les considérant comme des mercenaires qui avaient pour objectif de déstabiliser les institutions maliennes.

 

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

Covid-19 : le point de la situation du jeudi 18 juin 2020

Revue de presse : Actualité diversifiée à la Une des journaux ivoiriens ce lundi