Le corps diplomatique mobilisé à soutenir la Côte d’Ivoire sur la voie de son développement





le-corps-diplomatique-mobilise-a-soutenir-la-cote-divoire-sur-la-voie-de-son-developpement


A l’occasion de la traditionnelle cérémonie de présentation de vœux au président de la République, ce jeudi 5 janvier 2023, à la « Salle des pas perdus » de la présidence de la République, le vice-doyen, Faustin Mounguengui Nzigou,a exprimé la disponibilité du corps diplomatique à soutenir la Côte d’Ivoire sur la voie du développement et de sa croissance économique.

Citant un rapport de la banque mondiale qui dit qu’après un ralentissement en 2020, l’économie de la Côte d’Ivoire est devenue forte dans l’année 2021 pour se projeter autour de 7 % (en termes de croissance) en 2022 avec des perspectives favorables, le vice-doyen a estimé que les « performances et perspectives sont prometteuses » et que la Côte d’Ivoire poursuit son embellie avec une économie résiliente confrontée malgré tout à des risques extérieurs.

« Le corps diplomatique reste mobilisé pour appuyer la Côte d’Ivoire dans sa volonté de soutenir les couches les plus vulnérables à travers le projet dénommé PS-Gouv et Côte d’Ivoire solidaire », a assuré M. Nzigou qui dit ne pas être surpris des performances économiques réalisées par la Côte d’Ivoire.

Sur le plan politique, il s’est réjoui des actions menées par le chef de l’Etat qui, selon lui, a pris son bâton de pèlerin pour engager tous les acteurs politiques sur la voie de la réconciliation, avec la création d’un département ministériel pour s’en occuper de façon spécifique, la rencontre entre lui et ses prédécesseurs Henri Konan Bédié et Laurent Gbagbo.

Pour le diplomate, la tenue de la 5e phase du dialogue politique signé par toutes les parties est une résultante de la ferme volonté du président Ouattara d'aller à la décrispation.

« Le corps diplomatique voudrait s’en féliciter et vous en exprimer son soutien du retour des exilés et la fin de leur statut de réfugié », a-t-il poursuivi.

« Pour les élections à venir, le corps diplomatique formule le vœu d’un processus inclusif et apaisé, conformément à l’une des recommandations du dialogue politique », a-t-il émis en guise de conclusion.

Lambert KOUAME  

En lecture en ce moment

Une mission d’évaluation de l’appui de l’UNESCO aux Etats généraux de l’éducation en visite en Côte d’Ivoire (Communiqué)

Coronavirus : Bodo Honoré (député de Buyo) « Chacun doit poser une petite action dans son village »