Umaro Sissoco Embaló appelle les pays de la Cedeao à épauler Ouagadougou face à la menace jihadiste





umaro-sissoco-embalo-appelle-les-pays-de-la-cedeao-a-epauler-ouagadougou-face-a-la-menace-jihadiste


Le chef d’Etat Bissau-guinéen et président en exercice de la Cedeao s’est rendu, ce jeudi 11 janvier 2023, à Ouagadougou, au Burkina Faso pour une visite de travail. Il s’est entretenu avec le président de la transition burkinabé, le capitaine Ibrahim Traoré.

 Plusieurs sujets ont été évoqués à l’issue de la rencontre entre ces deux chefs d’Etats notamment, la question du terrorisme et la durée de la transition de la junte.

 "Le chef de la CEDEAO a souligné la nécessité de poursuivre les échanges avec les chefs d’État de la Cedeao, et aussi avec les différents partenaires, pour apporter du soutien dans les meilleurs délais à notre pays qui fait face à des défis sécuritaire et humanitaire".

Umaro Sissoco Embaló a été également rassuré sur la bonne conduite de la transition et dit « la disponibilité de l’organisation ouest-africaine à soutenir et à accompagner le Burkina Faso dans la lutte engagée contre le terrorisme », indique un communiqué de la présidence burkinabè.

Au lendemain de sa prise du pouvoir, la capitaine Traoré a annoncé que le Burkina Faso qui subit constamment des attaques des groupes djihadistes ne contrôle plus qu'une petite partie de son territoire. D'où l'empressement de la CEDEAO à lui venir en aide pour repousser ces "fous de Dieu".

Daniel Bini (stagiaire)

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Mauvaise nouvelle pour Isaac, le fils de Didier Drogba

Meeting du PDCI à Yamoussoukro: Voici l’équipe chargée de piloter les opérations