Soutien à l’entrepreneuriat : Un programme octroie plus de 260 millions de FCFA à 120 jeunes entrepreneurs





soutien-a-lentrepreneuriat-un-programme-octroie-plus-de-260-millions-de-fcfa-a-120-jeunes-entrepreneurs

une vue des membres des cohortes 5 et 6 d'OC Côte d'Ivoire



 Le Programme de soutien à l’entrepreneuriat dénommé « Orange Corners Côte d’Ivoire » a procédé à la cérémonie de graduation de ses cohortes 5 et 6 le vendredi 13 janvier 2023, à Abidjan.

Pour l’occasion, ce sont 40 jeunes entrepreneurs ivoiriens, âgés de 18 à 35 ans, qui ont reçu leurs diplômes de fin de formation. Une formation qui s’est étendue, pour la cohorte 5, de novembre 2021 à avril 2022 et pour la cohorte 6, de mai à octobre 2022.

Selon les initiateurs, ces deux cohortes constituent les dernières de la phase pilote du programme, lancé en juillet 2019 et qui a permis d’accompagner 120 jeunes entrepreneurs qui ont reçu une assistance technique adaptée et un financement de plus de 260 millions de francs cfa.

A lire aussi: Mort par pendaison au Campus de Cocody : Diabagate Ibrabim demande pardon à sa famille

Initié par l’Ambassade du Royaume des Pays-Bas, « Orange Corners Côte d’Ivoire » est un programme d’incubation, présent dans 13 pays en Afrique et au Moyen-Orient. En Côte d’Ivoire, il vise à former et accompagner les jeunes entrepreneurs ivoiriens innovant dans les domaines de l’agro-alimentaire, le transport et la logistique, l’économie circulaire et l’environnement, les énergies renouvelables, les infrastructures et villes intelligentes. Il est mis en œuvre par la firme Entrepreneurial Solutions Partners (ESP) qui a développé une expertise unique d’accompagnement des entrepreneurs et leaders en Afrique et aux Caraïbes.

Selon le directeur Afrique d’ESP, Teddy Roux, ce programme a eu beaucoup d’impact pour le progrès du pays car elle a apporté de nombreuses solutions. « OC Côte d’Ivoire veut contribuer à la prospérité et à la stabilité par l’innovation. Il s’agit de soutenir les jeunes entrepreneurs ivoiriens à fort potentiel et innovants, en particulier les femmes, en leur offrant une proposition de valeur unique et à fort impact », a-t-il expliqué.

Quant à l’ambassadeur du Royaume des Pays-Bas en Côte d’Ivoire, son Excellence Mme Yvette Daoud, elle s’est réjoui de l’engouement observé lors de cette phase pilote. Elle a donc promis de continuer l’aventure en lançant la 7e cohorte.

Solange ARALAMON

En lecture en ce moment

Secteur des transports : Des textes qui ne sont pas respectées

Insolite : Il est mort par amour pour sa dulcinée