Agriculture : plus de 5 millions de boutures de manioc distribuées dans le cadre du projet PURGA 2 en zone Centre-Ouest





agriculture-plus-de-5-millions-de-boutures-de-manioc-distribuees-dans-le-cadre-du-projet-purga-2-en-zone-centre-ouest


Dans le cadre de la mise en œuvre du projet d’Urgence pour la sécurité alimentaire (PURGA 2) dans la zone du Centre-Ouest de la Côte d’Ivoire, plus de 5 millions de boutures de manioc ont été distribuées aux producteurs et 624 hectares ont été mis en place dans cette partie du pays. L’information a été donnée par l’Agence nationale d’appui au développement rural (ANADER) à l’issue d’une mission de suivi-évaluation des activités de ce projet à Bouaflé et Daloa. C’était du 09 au 12 janvier 2023.

En plus de la filière manioc, le projet a mis en place 505 hectares de maïs et distribué une trentaine de matériels agricoles composés d’équipements de protection individuelle, de pulvérisateurs ainsi que d’atomiseurs.

Pour la filière maraîchère, la production a été renforcée avec la distribution de 397 480 g d’intrants pour une superficie de 215 ha. A cela, il faut ajouter la distribution de 1095 produits fertilisants, ainsi que 839 petits matériels composés d’arrosoirs, de pulvérisateurs, etc.

L’objectif de cette mission de l’ANADER était de s’assurer du démarrage effectif de l’ensemble des activités contractuelles, relever les difficultés rencontrées dans la mise œuvre des activités et y apporter des solutions.

Il s’agissait également d’apporter des appuis aux acteurs sur le terrain en vue d’améliorer la réalisation des activités prévues dans le cadre du projet concernant la filière céréale/manioc, maïs et les cultures maraichères.

Le PURGA 2 produira, à terme, 100 000 tonnes de produits maraîchers, 155 000 tonnes de manioc, 40 000 tonnes de maïs, 4 750 tonnes de banane plantain en cultures pluviales et 5 250 tonnes en cultures irriguées.

Pour rappel, le PURGA a été mis en place par le gouvernement pour atténuer l’impact de la pandémie de la Covid-19 sur le secteur agricole, en particulier sur l’approvisionnement de la population en produits vivriers.

CICG

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Nouveaux procès contre Laurent Gbagbo et Blé Goudé à Abidjan: Le PDCI condamne l'immixtion des autorités ivoiriennes

Conseil de l’Entente : Plus rien ne va entre Amon Tanoh et ses collaborateurs, son départ exigé