Fabrication du ciment : le gouvernement décide d’intégrer de la dolomite comme intrant inerte en remplacement du calcaire





fabrication-du-ciment-le-gouvernement-decide-dintegrer-de-la-dolomite-comme-intrant-inerte-en-remplacement-du-calcaire


Le Conseil des ministres a décidé de l’intégration de la dolomite comme intrant inerte dans la fabrication du ciment en Côte d’Ivoire, en remplacement du calcaire, importé d’Europe et d’Asie. Cette information a été rendue publique par le porte-parole du gouvernement, Amadou Coulibaly.

« Le Conseil a adopté une communication relative à la révision de la norme sur le ciment en vue de l’intégration de la dolomite comme matière première de substitution au calcaire entrant dans la fabrication des ciments en Côte d’Ivoire », a soutenu le porte-parole du gouvernement.

Selon Amadou Coulibaly, la dolomite est un minéral cristallin, se présentant sous forme de marbre blanc, disponible en quantité abondante dans les pays de la sous-région, notamment au Ghana. Des recherches sont en cours, en vue de corroborer l’existence de gisements de dolomite dans notre pays.

Il a assuré que les investigations menées, dans le cadre de la révision de la norme sur le ciment, ont montré que le ciment à base de dolomite est aussi performant que les autres types de ciments utilisant le calcaire dans leur fabrication.

Le Conseil a instruit, à cet effet, le ministre de l’Industrie et l’ensemble des ministres concernés à l’effet de prendre les dispositions idoines en vue de réviser la norme en vigueur sur la composition, les spécifications et critères de conformité des ciments courants, de façon à permettre aux industriels d’inclure la dolomite dans la production du ciment et de valoriser ainsi cette ressource naturelle locale abondante et accessible.

CICG 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Maximisez vos chances de réussite en pariant sur 1xBet Côte d'Ivoire!

Sénégal : 2 700 tonnes de nitrate d’ammonium transférées d’urgence vers le Mali