Elections municipales 2023 : Amadou Koné officiellement candidat du RHDP à Bouaké





elections-municipales-2023-amadou-kone-officiellement-candidat-du-rhdp-a-bouake

le ministre Amadou Koné a annoncé sa candidature aux municipales 2023 à Bouaké



Le ministre des Transports, Amadou Koné, par ailleurs député de Bouaké commune, a profité de la présence de toutes les composantes de la population de cette région, pour annoncer officiellement, à « ses parents », sa candidature aux élections municipales 2023 à Bouaké, sous la bannière du parti au pouvoir, le RHDP.

C’était le dimanche 22 janvier 2023, au cours de la cérémonie de présentation de vœux des populations de la région Gbêkê au président Alassane Ouattara à Bouaké. «Pour ceux qui souhaitent me voir apporter davantage pour Bouaké, je vous annonce que je suis candidat à l’élection municipale de Bouaké. Avec mes frères, le maire Nicolas Djibo et mon aîné Fanny Ibrahima, nous reviendrons vers vous pour l’acter et préparer les futures échéances électorales. Pour les régionales, c’est notre frère Jacques Assahoré qui a été choisi par le parti », a-t-il déclaré, selon un communiqué dont pressecotedivoire.ci a reçu copie.

Au cours de cette rencontre, les populations de Bouaké, notamment les chefs traditionnels baoulé, les élus et cadres, les communautés vivant à Bouaké, ainsi que les confessions religieuses ont dit leur reconnaissance au président Alassane Ouattara pour « les nombreux efforts consentis en leur faveur et au développement de leur cité ». Elles ont énuméré entre autres l’élargissement de la route nationale A3 qui traverse Bouaké,  le bitumage de plusieurs voies intérieures, la reconstruction du stade omnisport, la construction du grand marché, la réhabilitation de la piscine municipale, etc.

 « Monsieur le ministre, dites au président Alassane Ouattara de continuer à travailler pour le développement du pays. Toute la chefferie baoulé de Bouaké compte sur lui et voudrait lui exprimer sa gratitude », a dit le porte-parole de la chefferie baoulé, représentée à cette cérémonie par environ 500 têtes couronnées, venues de tous les cantons de la région du Gbêkê.

Au nom des confessions religieuses de Bouaké, Monseigneur Paul Siméon Ahouanan Djro et le grand Imam de Bouaké, el hadj Badjawari Touré ont, pour leur part, annoncé une tournée dans la région du Gbêkê pour prôner la paix et la cohésion sociale. Cette tournée sera, selon eux, précédée d’une grande cérémonie œcuménique pour appeler tous les cadres de Bouaké à l’union.

A lire également: ARTCI : Accusée de détournement, la DG Touré Namahoua dénonce des contre-vérités

En retour, le ministre Amadou Koné, membre du Directoire du RHDP, a promis de transmettre les vœux de ses compatriotes de Bouaké au président Alassane Ouattara,  actuellement en visite de travail en France.

S’associant aux populations de Bouaké, Amadou Koné s’est réjoui de la paix et la sécurité retrouvées à Bouaké et qui ont permis la réalisation de toutes les infrastructures énumérées plus haut, informe le document. A celles-ci, il a ajouté l’inauguration de la section de l’autoroute Yamoussoukro-Tiebissou pour un coût de plus de 60 milliards de Fcfa, la construction cette année d’une quinzaine de collèges de proximité dans la région du Gbêkê, le raccordement de la Loca à Bouaké pour l’approvisionnement des populations encore mal desservies en eau potable, la mise en service du centre de radiologie au CHU de Bouaké, la fin des travaux de construction du CHR, la construction du stade de Bouaké pour la CAN 2023, le démarrage de l’industrialisation à Bouaké etc.

 Solange ARALAMON

 

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

En visite à l’UNJCI, Meité Sindou promet d’amplifier la concertation avec les journalistes

Malawi : Un pasteur élu à la tête du pays