Côte d’Ivoire/ hommage : La nation ivoirienne reconnaissante à Bernard Dadié





Côte d'Ivoire, Bernard Dadié,


Le Palais de la culture de Treichville a abrité ce mardi 9 avril 2019,  la cérémonie d’hommage de la nation ivoirienne à Bernard Binlin Dadié, icône de la littérature africaine,
Autorités administratives et politiques, hommes et femmes de lettres, étudiants et populations, vêtus dans des tenues traditionnelles des différentes régions du pays se sont rassemblés pour reconnaître à l’illustre disparu, celui qui a donné ses lettres de noblesse à la littérature ivoirienne voire africaine.
Discours, témoignages,  oraisons, lectures de ses ouvrages et autres chants ont ponctué cet hommage digne des grands hommes.
Les obsèques de Bernard Abou Koffi Binlin Dadié, "père de la littérature ivoirienne", décédé à Abidjan le 9 mars à l’âge de 103 ans, ont démarré depuis le lundi 8 avril par la présentation  des condoléances a la famille éplorée. La levée du corps est prévue pour le vendredi 12 avril , avant son inhumation au cimetière municipal d’Adjamé-Williamsville.
Bernard Abou Koffi Binlin Dadié, fils de Gabriel Dadié compagnon de lutte du président Félix Houphouët-Boigny est né le 10 janvier 1916 à Assinie.
Figure de proue de la littérature ivoirienne, il est un auteur prolifique qui aborde tous les genres littéraires. Notamment la poésiele,le  roman, en passant par le théâtre, les chroniques, les contes traditionnels.
Il a présidé, pendant la crise ivoirienne, le Congrès national de la résistance pour la démocratie (CNRD), créé le 2 mars 2006 à Abidjan, une fédération de partis politiques et d’organisations de la société civile.
Solange ARALAMON 

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Quelques images du lancement des festivités du 10e anniversaire du quotidien l'Expression

Côte d’Ivoire/ Un incendie déclaré à l’immeuble de la banque CNCE au Plateau