Des journalistes renforcent leurs capacités sur les droits des personnes handicapées





des-journalistes-renforcent-leurs-capacites-sur-les-droits-des-personnes-handicapees


Une vingtaine de journalistes, issus de différents médias, à savoir, la télévision, la radio, la presse imprimée et la presse numérique ont participé, ce samedi 4 février 2023, à la Maison de la presse d’Abidjan, à un atelier de renforcement de leurs capacités sur les droits des personnes handicapées en Côte d’Ivoire.

Cette activité, initiée par la Coordination des Associations de Personnes Handicapées de Côte d’Ivoire (CAPH-CI) en collaboration avec l’Union nationale des Journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI), vise, selon les initiateurs à « contribuer au renforcement des connaissances des journalistes sur le cadre juridique et réglementaire régissant les personnes handicapées » de façon générale, mais aussi à présenter l’état des lieux du handicap en Côte d’Ivoire, d’améliorer leurs connaissances sur les méthodes d’interviews et les choix des angles des papiers et programmes concernant les personnes handicapées, de façon spécifique.

« Pour communiquer de manière à inclure le handicap, nous devons avoir à l’esprit que les personnes handicapées font partie de la diversité humaine. Du coup, il est important de mettre l’accent sur la personne plutôt que sur le handicap », a préconisé le président de la CAPHCI, Koné Yacouba.

Pour M. Koné, le journaliste devrait comprendre que lorsqu’il veut communiquer sur les personnes en situation de handicap, il devra surtout insister sur leurs droits et non sous l’angle de la pitié.

Comprendre le handicap, maîtriser le langage, les textes de loi de protection des personnes handicapées tant sur le plan national qu’internationale et la terminologie qui s’y prête, et le choix des angles des papiers et production sur les personnes en situation de handicap ont été les axes majeurs de cet atelier.

Pour le consultant, Dr Koné Adama, médecin, spécialiste en santé mentale, en Côte d’Ivoire, tous les textes, garantissent une protection des personnes handicapées. Le problème se situe, selon lui au niveau de leur application.

Quant au journaliste, Gérad Guèdégbé, consultant en stratégie médias et communication, il a préconisé aux journalistes, dans le choix de leur sujet, l’angle qui valorise l’interviewé.

La CAPH-CI a été créée en 2011 et vise à promouvoir et à défendre la dignité et la citoyenneté des personnes en situation de handicap à travers des organisations nationales et auprès des pouvoirs publics, note-t-on.

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Insolite : un Britannique perd son dentier lors de ses vacances en Espagne, il le récupère onze ans plus tard

Can 2019 : Les Éléphants débutent avec une victoire face à l’Afrique du Sud