Vagues de départs de militants du PDCI au RHDP : voici ce que le parti n’apprécie pas





vagues-de-departs-de-militants-du-pdci-au-rhdp-voici-ce-que-le-parti-napprecie-pas


Plusieurs cadres et militants du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, opposition) ont décidé de quitter leur parti pour déposer leurs valises au Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP, parti au pouvoir). Le dernier départ en date est celui de Narcisse N’Dri, ex-directeur de cabinet du président du PDCI, Henri Konan Bédié.

Revenant sur lesdits départs de militants de son parti vers le parti au pouvoir, le porte-parole du PDCI, Soumaïla Bredoumy, a, lors d’un déjeuner de presse tenu ce mardi à la maison du parti à Cocody, dénoncé «les arguments peu convaincants» des partants pour justifier leur acte.

«Ce que nous n’apprécions toutefois pas, c’est le manque de responsabilité de certains de ces transfuges qui veulent utiliser des arguments peu convaincants pour justifier ou se dédouaner de leur départ qui était attendu depuis un certain temps», a dénoncé Soumaïla Bredoumy pour qui, certains de ces partants n’étaient qu’en transit au PDCI-RDA, car venant d’ailleurs.

« Nous espérons qu’au lieu où ils ont posé leurs bagages, ils en feront cette fois une résidence permanente», a-t-il nargué. Qu'en pense le président du vieux parti? De l'avis de M. Brédoumy qui cite le président Bédié, ces défections auxquelles nous assistons ces derniers temps, ne sauraient ébranler le parti car, «A la croisée des chemins, chacun choisit la voie qui répond le mieux à sa personnalité et à son degré de conviction».

 Lambert KOUAME  

En lecture en ce moment

Agriculture: la Côte d’Ivoire perd 40% de sa production agricole après récolte

Un programme d’amélioration de la santé cardiovasculaire en milieu rural officiellement présenté