10e édition du Festival ‘’Ciné Droit Libre’’ : Les festivités ont démarré





Festival,ciné droit libre,10e édition,Yacouba Sangaré


Les festivités marquant les 10 ans du festival de films pour la défense des droits humains et la liberté d’expression, ‘’Ciné Droit Libre’’, ont démarré, le mercredi 14 Novembre, au Goethe Institut  d’Abidjan.
Au cours de la cérémonie d’ouverture,  Yacouba Sangaré, président de ‘’Ciné Connexion’’, la structure initiatrice de l’événement, par ailleurs coordonnateur du festival, a rappelé qu’il s’agit pour son équipe de créer une plafonne d’expression pour les films documentaires qui traitent des questions des droits humains à travers le monde. 
‘’L’idée  est partie  d’une question que nous nous sommes posés à savoir y a-t-il une justice en Afrique ? Et les réponses à cette interrogation nous ont emmené à la mise en place de ce festival. Nous avons donc choisi, au-delà  des projections, de susciter des débats francs et sans passions sur le sujet afin de toucher du doigt les maux qui minent notre justice en Afrique’’, a-t-il expliqué. 
‘’Justice Levez-vous’’, le thème de cette 10e édition ne pouvait trouver meilleure ambassadeur que Mme Aimée Zebeyoux, ancienne présidente de l’Association des femmes juristes de Côte d’Ivoire et actuelle Secrétaire d’Etat auprès du garde des sceaux, ministre de la Justice, chargée des droits de l’homme, marraine du festival. 
"Cette édition a le mérite de se focaliser sur une question essentielle de l’existence humaine : la liberté  d’expression.  Cela traduit votre foi et votre vision pour les droits humains’’, a-t-elle déclaré avant de saluer l’initiative des organisateurs. 
Comme chaque année, Ciné Droit Libre aura au programme des projections de films, des formations, des débats et des master-class pour les partages d’expérience. Et la preuve a été faite avec la diffusion de ‘’ Kinshasa Makambo’’, un film du réalisateur congolais Dieudonné Hamadi qui lutte pour l' alternance politique et la tenue d'élections libres dans son pays.

La  10e édition du Festival  Ciné Droit Libre prendra fin, le samedi 17 Novembre prochain, et les projections se font sur plusieurs sites dans les différentes communes d'Abidjan. 


Solange ARALAMON 

En lecture en ce moment

Mutation de l'Alliance pour le changement en parti politique pro-Soro: " l'APC demeure et reste un mouvement pro-Alassane Ouattara" (membre statutaire)

Reportage/ Institut Raoul Follereau d’Adzopé : Le calvaire des malades de la lèpre