Accès à l’assainissement : La Côte d’Ivoire aura bientôt 20 stations de traitement de boues de vidange





acces-a-lassainissement-la-cote-divoire-aura-bientot-20-stations-de-traitement-de-boues-de-vidange

Dr N’Guessan de l'ONAD



La Côte d’Ivoire se dotera, à l’horizon 2025, de 20 stations de traitement de boues de vidange en fonctionnement. L’information a été donnée il y a quelques jours, à la clôture du 21ème Congrès et exposition de l’Association africaine de l’eau (AAE) et la 7ème Conférence internationale de la gestion de boues de vidange (FSMA).

Selon le directeur de la planification et de la mobilisation des financements à l’Office national de l’assainissement et du drainage (ONAD), Dr N'Guessan Kouamé André, ce sont 20 stations qui font plus de 100.000 m3 de boues séchées qui seront fonctionnelles en Côte d’Ivoire. «Nous avons engagé les études de valorisation sur ces 20 stations dans 17 villes. Un partenariat est en cours de finalisation avec la fondation Bill et Melinda Gates sur des activités de l’assainissement inclusif dans cinq villes ivoiriennes», a-t-il annoncé.

M. Kouamé a ajouté qu’un projet d'installation de trois toilettes innovantes pour faire la re-circulation directes des eaux est en cours. Il a expliqué que ces eaux, une fois dans le système, seront réutilisées pour alimenter la chasse d’eau. Des sites ont été identifiés au niveau d’une école primaire, d’un établissement secondaire et des bureaux administratifs pour ce projet.

Au cours de ce congrès qui a vu la renomination de l’Association africaine de l’eau (AAE) qui devient Association africaine de l’eau et de l’assainissement (AAEA), l’ONAD qui était partie prenante de l’organisation, a géré le volet assainissement. A cet effet, elle a conduit les congressistes à des visites techniques sur la station de traitement de boues de vidange d’Anyama, l’unité compacte de traitement de boue de vidange de Koumassi et le pôle dépotage du Zoo d’Abidjan, le dimanche 19 février 2023.

Dr N’Guessan a fait savoir que sa structure a participé à deux sessions, dont une qui a permis de présenter les résultats enregistrés depuis la création de l’ONAD en  2011, ainsi que les perspectives pour la période 2020-2025.

Solange ARALAMON

 

En lecture en ce moment

PDCI-RDA : le vice-président Cowppli-Bony accepte d’assurer l’intérim de Bédié, décédé

Burkina Faso : plus de 30 civils tués dans une nouvelle attaque dans l'ouest du pays