Alcide Djédjé désigné chef suprême de la communauté Bhété du district d’Abidjan et de la Diaspora





alcide-djedje-designe-chef-supreme-de-la-communaute-bhete-du-district-dabidjan-et-de-la-diaspora


Le ministre Alcide Djédjé a été intronisé chef suprême de la communauté Bhété du district d’Abidjan et de la Diaspora. C’était ce samedi 11 mars 2023 à Yopougon, en présence de plusieurs chefs de communauté Bhété venus de différentes communes du district d’Abidjan.

A en croire le chef Bhété du district d’Abidjan et de la Diaspora, Kiffy Gbo Djina Decoster, leur choix s’est porté sur le ministre Alcide Djédjé en raison de sa disponibilité et de sa générosité vis-à-vis de ses parents Bhété.  

‘’ Nous l’avons choisi, ce n’est pas parce qu’il est le plus nanti, ni le plus beau de tous les Bhétés… mais c’est parce qu’il a un grand cœur. On l’a désigné pour qu’il soit nos oreilles, nos yeux et notre bouche. C’est pourquoi nous l’avons désigné comme président d’honneur de la chefferie Bhété du district d’Abidjan et de la Diaspora(…) Il est maintenant au-dessus de moi, et on peut même l’appeler chef des chefs … ‘’, a-t-il soutenu.

Poursuivant, Kiffy Gbo Djina Decoster a désigné Séri Déoua Victor, ex-député de la ville d’Issia, et conseiller de la chefferie, afin d’accompagner le ministre Alcide Djédjé dans la mission qui lui a été confiée.

‘’ Le chef suprême des Bhétés, monsieur le ministre Alcide Djédjé, malgré le fait que tu sois un homme discret, la chefferie Bhété du district d’Abidjan et de la Diaspora a fait ses propres recherches. De tous les cadres Bhétés de Côte d’Ivoire, c’est toi qu’ils ont repéré pour être leur chef suprême. Je suis à tes côtés. Que ta nouvelle mission soit une totale réussite ‘’, a indiqué l’ex-député d’Issia.

De son côté, le tout nouveau chef de la communauté s’est engagé à se mettre à la disposition de tous les Bhétés sans tenir compte des bords politiques. Et ce, dans l’objectif de garantir la cohésion sociale au sein de ladite communauté.

‘’ C’est un grand honneur que vous me faites… C’est vrai que nous sommes des hommes politiques, mais j’agis ici en tant que citoyen (…) le dénominateur commun c’est l’ethnie­ (...) un chef peut être assimilé à un roi, c’est-à-dire quelqu’un qui est au-dessus. Il y a des exemples dans le monde, quand vous prenez le Royaume-Uni, il y a la reine ou le roi d’Angleterre. Les vicissitudes politiques passent, mais le roi ou la reine est le garant de la cohésion sociale, et c’est ce que je veux être. Voilà pourquoi j’ai accepté (…) ‘’, a indiqué  Alcide Djédjé.

Gael ZOZORO

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Burkina Faso : Au moins 11 policiers tués dans une attaque dans le Centre-Nord

Football / Coupe nationale : Voici le programme du premier tour