Accès à l’eau et à l’assainissement : Le renforcement de la collaboration autour des priorités nationales, au cœur d’un atelier





acces-a-leau-et-a-lassainissement-le-renforcement-de-la-collaboration-autour-des-priorites-nationales-au-coeur-dun-atelier


Le ministère de l’Hydraulique, de la Salubrité et de l’Assainissement, à travers sa direction des ressources en eau, organise depuis ce mardi 14 mars 2023 à N’Sa Hôtel de Grand-Bassam, un atelier de co-création sur le renforcement de la collaboration autour des priorités nationales en matière d’accès à l’eau, à l’hygiène et à l’assainissement.

Organisé en collaboration avec «Sanitation and Water for All» (SWA), cet atelier a pour objectif  principal d’améliorer le cadre de collaboration multipartite en vue de l’atteinte de l’ODD 6 (Objectifs de développement durable). Mais aussi, de faire le point sur l'état de la collaboration multipartite dans le secteur, de la renforcer avec l’ajout de partenaires. Cet atelier vise également à réunir les partenaires existants et potentiels pour les sensibiliser aux engagements du gouvernement et d’identifier les engagements et les actions des partenaires pour soutenir ceux du gouvernement.

Selon Balwant Godara, conseiller politique en assainissement, eau et hygiène, au terme de cette rencontre, toutes les parties devraient arriver à fédérer les efforts pour arriver à faire respecter les trois engagements pris par l’Etat de Côte d’Ivoire. A savoir, la mise en œuvre de la gestion intégrée des ressources en eau (GIRE), en mettant l’accent sur l’évaluation régulière de la ressource. Mais aussi le renforcement de l’accès à l’assainissement et à l’eau potable à coût abordable pour les populations vulnérables à travers un programme intégré d’ici 2024. Enfin, l’Etat ivoirien entend garantir l’accès à l’eau potable à travers le programme eau pour tous à 97 % en 2025 et 100 % en 2030 dans le milieu rural.

A terme, l’idée est de créer une plate-forme collaborative et participative afin d’apporter des solutions spécifiques et réalistes (Smart) à la problématique eau et assainissement.

La directrice de l’assainissement en milieu rural (DAR), Hélène Bragori, s’est félicitée de l’organisation de cet atelier qui a permis, selon elle, de réunir toutes les entités engagées dans la problématique de l’eau, de l’hygiène et de l’assainissement. Elle a salué le travail entamé qui devra servir de point de départ à cette politique.

Solange ARALAMON

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Commémoration de l’indépendance de la Côte d’Ivoire : Yamoussoukro accueille la cérémonie officielle en présence des autorités libériennes

Xavi se paie Mbappé