Affaire « Mandat d’arrêt contre Vladmir Poutine » : Dmitri Medvedev menace la CPI





affaire-mandat-darret-contre-vladmir-poutine-dmitri-medvedev-menace-la-cpi


Dmitri Medvedev, ex-président russe et actuel vice-président du Conseil de sécurité du Kremlin, a menacé, en des mots très peu voilés, la Cour pénale internationale (CPI), fait savoir un confrère international. L’homme politique, en réponse au mandat d’arrêt international lancé contre son président Vladimir Poutine, par le tribunal international, a publié un message sur les réseaux sociaux : « Il est tout à fait possible d'imaginer la frappe d'un missile hypersonique Onyx tiré par un navire russe depuis la mer du Nord sur le siège du Tribunal de La Haye", a écrit l'ex-président russe (2008-2012) sur la messagerie, invitant les juges de la CPI à regarder attentivement le ciel.
C’est le vendredi 17 mars 2023 que la CPI a lancé un mandat d’arrêt international contre le président russe Vladimir Poutine pour crimes de guerre commis en Ukraine depuis le début du conflit russo-ukrainien.
Dmitri Medvedev n’est pas à sa première sortie depuis l’émission de ce mandat d’arrêt. Il s’était déjà moqué de cette institution : « La CPI a lancé un mandat d'arrêt contre Vladimir Poutine. Il n'est pas nécessaire d'expliquer où ce papier doit être utilisé (Un message sur son compte Twitter accompagné de papier toilette) ».

Modeste KONE

En lecture en ce moment

Presentation de vœux : la production agricole en hausse de 8 % en 2019 (ministre)

Affi, Guikahué et Bictogo chez Hamed Bakayoko : voici les raisons de la rencontre