Affaire "Détournement de fonds des 3 millions FCFA de la Première dame" : Le droit de réponse du directeur des rédactions de Notre Voie Guillaume Gbato





affaire-quotdetournement-de-fonds-des-3-millions-fcfa-de-la-premiere-damequot-le-droit-de-reponse-du-directeur-des-redactions-de-notre-voie-guillaume-gbato


A Monsieur le Directeur de Publication de « Pressecotedivoire.ci »

Monsieur Le Directeur,

Je viens par la présente, conformément à l’article 55 de la loi portant régime juridique de la presse, exercer mon droit de réponse à la suite d’un nouvel article délibérément mensonger qui tend à faire croire que j’aurai promis de rembourser le don de la première dame que j’ai utilisé comme je vous l’avais clairement fait comprendre dans mon précédent droit de réponse.

Mais à la vérité, rien ne m’étonne, puisque M. Abdoulaye Villard Sanogo, un de mes détracteurs se trouve justement être un de vos responsables. Et il profite de sa position pour distiller des fake news, juste pour se faire plaisir et se donner l’illusion d’avoir des arguments contre moi.

Je viens donc apporter un démenti catégorique aux fausses informations selon lesquelles j’aurais promis de rembourser quoi que ce soit du don de la première dame. Il n’en est rien. Je ne l’ai jamais dit, parce que je ne me reproche rien.

Je tiens donc à rappeler une fois de plus que je n’ai détourné aucun sous du don de la première Dame. Les accusations portées contre moi sont donc totalement mensongères.

Fait à Abidjan, le 26 Mars 2023

Guillaume T. GBATO

Journaliste Professionnel

Directeur des Rédactions de Notre Voie

Officier de l’Ordre du Mérite de la Communication

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Cpi va laisser, nous on va prendre !

Côte d’Ivoire : l’ambassadeur de France rappelé à Paris