Eau, assainissement et environnement : Le réseau des femmes professionnelles lance ses activités pour l’exercice 2023





eau-assainissement-et-environnement-le-reseau-des-femmes-professionnelles-lance-ses-activites-pour-lexercice-2023

Mme Koffi Léontine entourée des partenaires du RIFPEA



Le Réseau ivoirien des femmes professionnelles de l’eau, de l’assainissement et de l’environnement (RIFPEA) a procédé, le vendredi 31 mars 2023 à l’Hôtel «La rose blanche» d’Abidjan-Cocody, à sa rentrée solennelle, dans l’optique de présenter son programme d’activités pour l’exercice 2023, à ses partenaires.

Devant plus d’une centaine femmes, la présidente du RIFPEA, Léontine Koffi, a donné la vision de cette année. Il s’agissait de présenter le plan d’actions pour l’exercice 2023, pour que chaque membre du réseau s’en approprie, afin de les décliner en actions concrètes. «Au niveau de notre plate-forme, nous voulons valoriser les compétences des femmes de notre secteur, de permettre à la femme d’accéder à un leadership au niveau du secteur, mais également qu’elles prennent part aux instances de décision. Car de tout temps, la remarque est que la corvée de l’eau revient à la femme. Nous voulons donc que la femme contribue à l’avancée de la problématique dans le secteur de l’eau, de l’assainissement et de l’environnement », a-t-elle expliqué.

Pour ce faire, il est prévu une série d’activités telles que des formations afin de renforcer les compétences de ses membres, car selon elle, qui dit poste de responsabilité dit compétence. Mais aussi des actions d’accompagnement au niveau de l’éducation à l’eau, à l’assainissement et à l’environnement.

«Nous allons sensibiliser les jeunes filles à embrasser les métiers liés au secteur de l’eau. Nous allons travailler aussi à éduquer les populations au changement de comportement à travers la bonne gestion et l’économie de l’eau, et la préservation des ouvrages d’assainissement et de l’environnement» a-t-elle détaillé.

Le Directeur des programmes de l’AAEA, Dr Siméon Kenfack, a salué l’initiative du RIFPEA et a promis que l’institution continuera d’apporter son soutien aux actions en faveur de l’eau, de l’assainissement et de l’environnement.

Les participantes à cette soirée ont également bénéficié d’une formation en développement personnel, livrée par coach Moïse Sékongo.

Cette soirée a été une occasion pour le Réseau de rendre un vibrant hommage aux pionnières. Ainsi, Mme N’Dioré Aya Adèle (1ère présidente du RIFPEA) et Mme Koffi Léontine ont reçu des prix de modèle de leadership féminin sur les questions d’eau, d’assainissement et d’environnement.  

 Le RIFPEA provient des actions de l’Association africaine de l’eau et de l’assainissement (AAEA) qui réunit toutes les femmes qui travaillent dans les ministères, des entreprises et des médias, intervenant dans le secteur de l’eau, de l’assainissement et de l’environnement, quel que soit le poste qu’elles occupent. Il compte à ce jour 180 femmes.

Solange ARALAMON

 

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Mme Sori Nayé Henriette, la première femme procureur général de la Cour d’appel d’Abidjan, installée

Un atelier sur la mise en place d'une politique de l'éthique, des valeurs et de l'intégrité du sport ouvert à Grand-Bassam