Inadéquation formation - emploi : Un rendez-vous pour mener des réflexions profondes





inadequation-formation-emploi-un-rendez-vous-pour-mener-des-reflexions-profondes


 

Comment faire en sorte que la formation réponde aux exigences du marché de l’emploi ? Que faut-il faire pour que les demandeurs d’emploi correspondent aux profils recherchés par les employeurs ? Ce sont là autant de questions auxquelles les Rendez-vous de la formation et de l’emploi qui doivent se tenir, du 15 au 18 août 2023, au Centre des métiers de l’électricité de Bingerville, tenteront de répondre. L’information a été donnée, samedi 1er avril 2023, à Abidjan-Riviera 3, par le commissaire général, Kpabéhi Désiré.

Ces rendez-vous, qui se tiendront autour du thème «Conformer la formation aux exigences de l’emploi », se dérouleront en deux parties : des conférences et des expositions-ventes. Les conférences, selon le commissaire, permettront de développer 6 sous-thèmes: la formation, fondement des compétences, la formation et les métiers du futur, la formation et l’employabilité, la formation et la carrière professionnelle, la place de la médecine du travail dans un milieu professionnel et le binôme formation-emploi, quelle complémentarité ? 

L’autre phase qui se déroulera en parallèle concerne les ventes de produits et services et les rencontres B to B et B to C (Business to consumer – rencontre entre une entreprise et le consommateur).

Profitant de l’occasion, Kpabéhi Désiré a tenté de faire un diagnostic de la situation. Selon lui, les curricula sont restés statiques alors que le monde du travail évolue. «Ce sont les formations qui ne s’adaptent pas aux défis du moment», a-t-il fait savoir. Pointant du doigt l’absence du matériel didactique comme l’un des problèmes de l’inadéquation formation–emploi. «S’il n’y a pas de matériel, comment peut-on apprendre ?», s’est-il interrogé.

Il a fait savoir que le commissariat général des Rendez-vous de la formation et de l’emploi attend 20 000 visiteurs. Les cabinets de formation, les grandes écoles, les universités, les entreprises de recrutement, les demandeurs d'emploi, les banques, les micro-finances, les structures étatiques en charge de la formation et de l'emploi, etc. sont entre autre les cibles.

Modeste KONE 

En lecture en ce moment

Un gendarme tué dans l’attaque d’un poste de l’armée à Tabou

Les personnes impliquées dans des accidents de la route subiront toute la rigueur de la loi (Procureur)