COVID-19: Le CNS lève l’état d’urgence sanitaire





covid-19-le-cns-leve-letat-durgence-sanitaire


Lors de sa réunion tenue le mercredi 12 avril 2023, au Palais de la Présidence de la République, sous la présidence du chef de l’Etat, Alassane Ouattara, le Conseil national de sécurité (CNS) a décidé de la levée, « avec effet immédiat, l’état d’urgence sanitaire » instauré depuis 2020 du fait de la crise liée à la pandémie de COVID-19.

Au titre de l’évolution de la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) en Côte d’Ivoire, le CNS note, avec satisfaction, que la pandémie est largement sous contrôle dans le pays.

« En effet, à la date du 10 avril 2023, notre pays n’enregistre que 6 cas actifs et aucune hospitalisation durant ces deux dernières semaines. Par ailleurs, le taux de guérison est à plus de 99% et seulement un décès a été notifié depuis la réunion du Conseil National de Sécurité du 12 janvier 2023. De plus, dans le Grand Abidjan, épicentre de la maladie avec 95% des cas, 52 % de la population cible a été vaccinée », rapporte le communiqué final de la réunion.

Ainsi, le CNS, se réjouissant des excellents résultats enregistrés dans la lutte contre la COVID-19 depuis 2020, dans le pays, décide de lever, avec effet immédiat, l’état d’urgence sanitaire; d’alléger le dispositif de contrôle à l’aéroport Félix Houphouët-Boigny d’Abidjan; d’intégrer les activités de la COVID-19 en routine dans les établissements de santé; de retenir le Service des Maladies Infectieuses et Tropicales (SMIT) de Treichville et le Centre Hospitalier Universitaire de Bouaké comme les seuls centres dédiés de prise en charge intégrée des maladies à potentiel épidémique; et de basculer les 13 autres centres dédiés COVID-19 dans le système de santé en vue du renforcement des capacités des hôpitaux les abritant.

En outre, le Chef de l’État a instruit le ministre en charge de la Santé, Pierre Dimba, à l’effet de prendre les mesures idoines en vue de la mise en oeuvre effective de ces décisions, d’ici le 30 juin 2023, au plus tard.

Il a, par ailleurs, instruit les ministres en charge de la Défense (Birahima Ouattara), de la Sécurité (Vagondo Diomandé) et de la Santé à l’effet d’informer et sensibiliser largement les Forces de Défense et de Sécurité ainsi que le personnel de santé sur les décisions du Conseil national de sécurité.

Le Président de la République réitère ses félicitations au Premier ministre, chef du Gouvernement, Patrick Achi, au ministre en charge de la Santé et à tous les acteurs engagés dans la lutte contre cette pandémie.

Il exprime sa gratitude aux Ivoirien(ne)s ainsi qu’aux autres populations vivant en Côte d’Ivoire pour les efforts consentis qui ont permis la bonne maîtrise de cette pandémie dans le pays. « Enfin, le Chef de l’État les exhorte à continuer de respecter les consignes de protection et à se faire vacciner contre cette maladie », conclut le communiqué.

L’ordre du jour de la réunion a porté sur deux points à savoir la situation sécuritaire générale et l’évolution de la maladie à coronavirus 2019 (COVID-19) en Côte d’Ivoire.

(AIP)

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

Ébenezer Ecole d’athlétisme: Port-Bouët attend ses futures pépites

Distinction : Les "Marie l’Or d’Ivoire", un prix pour récompenser les meilleurs acteurs de la diaspora ivoirienne