Anniversaire de Koné Kamaraté Souleymane : Le message émouvant de Guillaume Soro à son compagnon Soul To Soul





anniversaire-de-kone-kamarate-souleymane-le-message-emouvant-de-guillaume-soro-a-son-compagnon-soul-to-soul


Koné Kamaraté Souleymane dit Soul To Soul, fidèle parmi les fidèles de l'ex-premier ministre Guillaume Soro, célèbre son anniversaire, ce dimanche 16 avril 2023, alors qu'il est incarcéré depuis maintenant 4 ans. De son exil, son mentor, pour cette commémoration, lui a adressé un message émouvant lui demandant de demeurer « fort ». Le portail pressecotedivoire.ci vous propose l'intégralité dudit message.

 

LIBERTÉ POUR KONÉ KAMARATÉ SOULEYMANE DIT SOUL.

 

Mon cher Soul,

 

Te souviens-tu ?

 

Ce jour-là, à ma résidence, nous étions, quatre, réunis et je vous disais alors tristement que nous connaîtrons bientôt des jours sombres et difficiles.

Je vous révélais que Ouattara avait décidé de confisquer le pouvoir et qu’il était déterminé à écraser tout le monde pour y parvenir.

Je vous avais aussi dit que pour ce que j’étais vis-à-vis de ma conscience, je me refusais de l’accompagner dans cette forfaiture et que pour cela, je serai hélas son pire ennemi.

Si tu te souviens, j’avais dit que certains d’entre nous mourrons, d’autres fuiraient en exil et d’autres encore seraient jetés en prison.

Il semble que ça n’a pas raté.

Enfin, je vous avais interrogé individuellement vous les trois compagnons : " Voulez-vous que nous suivions Ouattara dans son aventure d’un troisième mandat ? Ou êtes-vous prêts à accepter votre destin tel que édicté par Dieu?"

Tu as été le premier à répondre par l’affirmative.

Mesurais-tu la portée de cette réponse à cet instant précis ?

À mon regard vous saviez tous que la situation était dangereuse.

Aujourd’hui, cela fait quatre anniversaires que tu subis dans une obscure cellule dans un pays qui est en lui-même une prison béante à ciel ouvert. Et moi dans les affres de l’exil.

Ce message juste pour te dire que je ne suis pas dupe.

Je sais que tu paies le prix de la fidélité, de la loyauté et de la fraternité qui nous lie.

Et ensemble nous payons le prix de notre insoumission ou disons plutôt de notre rectitude.

Cela est sans regret si notre martyr commun peut constituer le nécessaire sacrifice pour le retour du bonheur en Côte d’Ivoire.

Alors nous n’aurons pas vécu en vain !

Je te demande de demeurer fort, car l’on nous prévoyait le pire et le Souverain s’est opposé.

Le Souverain est avec nous.

Qui donc peut être contre nous?

Que cette année soit ton "ANNUS MIRABILIS"

 

Joyeux Anniversaire !

 

Guillaume Kigbafori Soro.

 

Ce 16 avril 2023.

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Institutrice tabassée à Abobo : le présumé coupable interpellé, ce qu’il encourt

Cinquième bougie