Côte d’Ivoire / Le projet de vidéo-surveillance bientôt étendu aux villes de l’intérieur





Video Surveillence,Cote d'Ivoire


Le projet de la vidéo-surveillance des grandes agglomérations de l’intérieur à l’aide des technologies de l’information et de la communication a été au centre des échanges entre le ministre ivoirien de l’Intérieur et de la Sécurité, Sidiki Diakité, et le président du conseil de surveillance de l’équipementier de télécommunications, Huawei Technologies, à Abidjan.

Selon une note d’information du service de communication du ministère parvenue à l’AIP, le ministre Sidiki Diakité, satisfait de la contribution de la société chinoise dans le projet de sécurisation du district autonome d’Abidjan, a exprimé à son hôte, le souhait du gouvernement ivoirien de l’élargir aux villes de l’intérieur.

Débuté en 2017, le projet de vidéo-surveillance entre dans le cadre de la mise en place d’une plate-forme sécuritaire qui fait appel aux nouvelles technologies, pour réduire le taux de criminalité à travers notamment la mise en place d’un système de surveillance des infrastructures et d’un système de régulation et de contrôle de la circulation routière.

Le président Li Jie a marqué son engagement à aller plus loin avec la Côte d’Ivoire dans la réalisation de la phase II de ce projet qui se décline, selon le plan d’actions prioritaires 2017-2020 du ministère de l’Intérieur et de la Sécurité, en l’équipement, au renforcement des infrastructures et au renforcement de capacité d’appropriation des fonctionnaires dudit ministère.

(AIP)

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Après sa bagarre avec Yvidero, Eunice Zunon : "Je ne veux pas influencer négativement"

Le discours de Soro à Katiola, la grève des enseignants et le départ d’un cadre du FPI à la Une des journaux ivoiriens