Au Burkina Faso, « des hommes en tenue militaire » sont-ils responsables de la mort d’une soixantaine de civils ?





au-burkina-faso-des-hommes-en-tenue-militaire-sont-ils-responsables-de-la-mort-dune-soixantaine-de-civils


Des survivants affirment que des dizaines d’hommes et de jeunes ont été exécutés par des hommes arrivés dans le village de Karma en motos et en pick-up. La justice a ouvert une enquête.

Dans le village de Karma, situé dans la province du Yatenga, « une soixantaine de personnes auraient été tuées par des personnes arborant des tenues des forces armées [burkinabè] », a annoncé le 23 avril le procureur du tribunal de grande instance de Ouahigouya, Lamine Kaboré. Il écrit dans un communiqué en avoir été informé par la gendarmerie de la ville.

« Des blessés ont été évacués et sont actuellement pris en charge au sein de nos structures de santé », a-t-il ajouté, précisant que « les auteurs de ces faits auraient emporté divers biens ». Le procureur indique que, « saisi de ces faits dont la gravité est avérée », il a « donné les instructions nécessaires […] en vue de les élucider et d’interpeller toutes les personnes qui y sont impliquées ». Il a lancé « un appel à toutes les personnes qui disposeraient d’informations sur ces faits » à « en faire la dénonciation ».

Des rescapés ont affirmé que « plus d’une centaine de personnes à bord de motocyclettes et de pick-up ont fait une descente à Karma. Des dizaines d’hommes et de jeunes ont été exécutés par ces hommes vêtus de tenues militaires ». Ces survivants ont évoqué un bilan « avoisinant les 80 morts ».

Lire sur jeuneafrique.com

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Le CEPICI présente un bilan positif de l'année 2023 et des ambitions prometteuses pour 2024

Diplomatie économique : Kandia Camara mobilise en Turquie et met le cap sur le Pakistan