L'armée met Camille Makosso au pas





larmee-met-camille-makosso-au-pas

Camille Makosso s'est rétracté après la mise au point de l'armée



Camille Makosso, l'influenceur qui se présente comme étant un homme de Dieu, a soutenu, dans une vidéo, qu'il a été un pensionnaire de l’École militaire préparatoire et technique (EMPT) de Bingerville. Faux, a rectifié le Bureau d'information et de presse de l'armée (BIPA), dans un communiqué publié ce mardi 25 avril 2023.

 

« Le Bureau d'information et de presse des armées (BIPA), tout en saluant la publicité ainsi faite à cet établissement militaire, invite instamment l'auteur de ces propos à s'abstenir d'associer son passé scolaire à cette prestigieuse école qui n'en a pas besoin », lit-on dans ledit communiqué.

 

 Qui précise : « Le BIPA prend à témoin l'opinion qu'il invite par ailleurs à consulter le compendium des anciens enfants de troupe et réitère que l'intéressé n'en est pas un. De façon plus précise, monsieur Makosso Camille n'a jamais fréquenté l'EMPT et le souvenir de son passage n'est présent ni dans la mémoire des anciens ni dans les éphémérides de l'école ». 

 

Le BIPA a tenu à rappeler que « l'accès à la scolarité dans cette école militaire est l'aboutissement d'un processus rigoureux de sélection des meilleurs enfants de Côte d'Ivoire inscrits en classe de CM2, satisfaisant aux conditions biologiques, physiques et médicales exigées. Toute valeur peu perceptible chez l'intéressé ». 

 

Enfin, le communiqué conclut pour dire : « Il tient enfin à rassurer les parents d'élèves qui continuent de faire confiance aux armées pour l'éducation de leurs enfants, que des individus de cet acabit ne peuvent être issus de l'EMPT. En d'autres termes, le destin d'un pensionnaire de l'EMPT est à l'opposé de celui du sus-nommé ».

 

Répondant à une question d'un internaute qui lui demandait au cours de l'un de ses nombreux directs pourquoi il aimait arborer les tenues militaires, le frère aîné de l'influenceuse Lolo Beauté avait répondu : « J'ai fait l'EMPT, l’École militaire préparatoire technique de Côte d'Ivoire. Et j'aime l'armée ».

 

Après avoir été mis au pas par l'armée, celui qui se fait appeler le général s'est rétracté pour dire : "J'ai été candidat au concours de l'EMPT à l'EPP Sogefiha 5. C'était en 1993. C'est dans l’euphorie du direct que j'ai dit que j'ai fait l'EMPT". Trop tard. Le mal était déjà fait.

 

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

La Côte d’Ivoire est candidate pour siéger au Conseil des droits de l’homme de Nations Unies

Sports pour les malvoyants et aveugles : Un tournoi inter-écoles voit le jour