Après son recadrage par l’armée : Camille Makosso demande pardon





apres-son-recadrage-par-larmee-camille-makosso-demande-pardon

Makosso demande pardon à ses fans



Dans une déclaration publiée sur sa page Facebook officielle, le Révérend Camille Makosso demande pardon, après avoir été vigoureusement recadré par l’armée ivoirienne.

« Je vous demande pardon. Ayez pitié de moi. Le peu de force qui me reste est de me battre à assurer un avenir pour mes enfants. Vous avez gagné. Je vous concède la victoire. Je suis faux, menteur, escroc. J’accepte tout mais de grâce laissez-moi juste élever mes orphelins car si je perds la vie dans vos combats inutiles, que deviendront mes orphelins? Les larmes aux yeux, je vous demande pardon. Ils n’ont que moi seul. Le pauvre veuf Camille Makosso qui lutte pour ses orphelins» (Sic), écrit-il.

Bien avant, dans une vidéo sur la même page, il a alerté tous ses fans à qui il a annoncé que l’armée a dénoncé le fait qu’il ait dit qu’il avait fait ses études à l’Ecole militaire préparatoire et technique (EMPT) de Bingerville. 

« Sortez! C’est gâté sur le général Makosso dans affaire EMPT. L’état-major produit un communiqué et le général Makosso bientôt en prison », a-t-il lancé.

Le Bureau d'information et de presse des armées (BIPA), a publié un communiqué dans la matinée de ce mardi 25 avril 2023 pour réfuter l’information donnée par Camille Makosso lui-même selon laquelle, lui Makosso, a fait partie des enfants de troupe de la prestigieuse école militaire.

Solange ARALAMON

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Bouaké : Des armes et des munitions découvertes au domicile de Guillaume Soro, selon le procureur

Bogota, le Génie de Kpo et la nouvelle vie