Tout reste à faire !





tout-reste-a-faire


Les matches s’enchaînent à un rythme effréné et avec eux les résultats positifs, ce qui dénote, pour l’instant, d’une bonne gestion de l’effectif Mimosas. Il est assez remarquable d’observer l’implication de tous les joueurs en cette période décisive alors que certains pourraient être déçus de jouer peu ou pas du tout. C’est tout le contraire que nous observons et c’est à mettre au crédit de l’ensemble de l’encadrement. Tous sont concernés et savent que c’est en donnant le meilleur d’eux-mêmes chaque jour à l’entraînement ou lors de leurs entrées en jeu, qu’ils attireront l’attention de leurs entraîneurs pour gagner du temps de jeu.

 

A l’orée de certaines grandes compétitions, il n’est pas rare d’entendre parler d’esprit commando pour définir l’état d’esprit qui doit prévaloir chez les joueurs et le staff. Alors que nous avons déjà dépassé les 2/3 de la saison, les matches les plus importants arrivent à grand pas et il est heureux de voir que tous s’y préparent méticuleusement et avec détermination.

 

La gestion d’un effectif est un exercice particulièrement complexe et nous en ferons le bilan à l’issue de ces dix dernières semaines de compétitions. Certains observateurs préconisent d’opérer un turn-over pour les matchs de Ligue 1 comme lors de la rencontre disputée hier contre Sol FC, à quelques jours du ¼ de finale aller de la Coupe de la Confédération contre les Tunisiens de l’US Monastirienne. C’est une option mais n’oublions pas que s’il est important de gérer l’état de fatigue des joueurs, les techniciens doivent aussi avoir à leur disposition des joueurs en rythme et en jambe pour être les plus performants possibles. L’équation n’est pas simple mais doit absolument être résolue au mieux !

 

De même, si les 3 compétitions dans lesquelles nous sommes encore qualifiés ne jouissent pas du même prestige, elles peuvent chacune s’avérer décisives en fin de saison et aucune ne doit être négligée. Faut-il faire l’impasse sur certains matchs de Ligue 1, alors que, malgré notre avance, rien ne nous garantit la conquête d’un 29ème titre avec la nouvelle formule Play-offs qui se profile. Tous les points seront importants au moment du décompte d’autant plus qu’ils seront divisés par 2. Et en cas d’accident dans cette compétition, la 2ème place qualificative pour la Coupe d’Afrique sera attribuée au vainqueur de la Coupe Nationale qui redevient importante à ce titre.

 

Rien ne sera facile, jusqu’au coup de sifflet final de la saison, nous le savons. Il faudra savoir conserver cette « GNAQUE » qui nous caractérise cette saison jusqu’au bout. Et alors, tous les champs du possible seront ouverts et soyons certains que le meilleur nous attend !

Benoît YOU

 

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

SOTRA : plus de bus pour Yopougon jusqu'à nouvel ordre

Allemagne: Herta Berlin, Salomon Kalou crache ses vérités à son coach