Ouganda: un ministre abattu par son garde du corps





ouganda-un-ministre-abattu-par-son-garde-du-corps

Le ministre ougandais tué



Le ministre d’État du Travail, de l’Emploi et des Relations industrielles de l’Ouganda, Charles Okello Engola, a été abattu ce mardi 2 mai 2023, par son garde du corps, à son domicile de Kyanja, une banlieue de Kampala, a annoncé le média local ougandais, Ubc.

Le motif de ce crime n’a pas encore été précisé. Le porte-parole de l’armée, Felix Kulayigye, a déclaré, dans un bref communiqué, qu'un « incident malheureux », avait conduit à l'assassinat d'Engola : « Nous informerons le public des détails au fur et à mesure que nous enquêterons ensemble sur cette affaire ».

La victime, Charles Engola, a servi dans le gouvernement du président Yoweri Museveni en tant que ministre adjoint chargé du Travail. Il était colonel de l'armée à la retraite. Le garde du corps s’est, lui, tiré une balle dans la tête après le drame.

D.B

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Elections locales et sénatoriales : « La CEI a fait du bon travail malgré quelques imperfections », selon Alassane Ouattara

CAN 2023 : la CAF envisage le paiement numérique sur tous les sites de la CAN 2023