La Fesci annonce la suspension momentanée du mot d’ordre de la grève





la-fesci-annonce-la-suspension-momentanee-du-mot-dordre-de-la-greve


La grève qui affectaient depuis mardi 2 mai 2023, les universités et grandes écoles de Côte d’Ivoire, a été levée mercredi 3 mai 2023, à l’issue d’un conseil national d’urgence de la FESCI, tenu à son siège sis à l'Université Félix Houphouët-Boigny Abidjan-Cocody, indique un communiqué de la Fédération estudiantine et scolaire de Côte d’Ivoire (FESCI).

Cette rencontre a permis au plus grand syndicat estudiantin et scolaire, selon la note, « de faire le point de la situation et dégager des perspectives ».

« Le conseil syndical a constaté que le mot d’ordre de la grève est largement suivi dans la quasi-totalité des établissements d’enseignement supérieur public et privé. Les actions de revendications sont menées de manière pacifique et responsable. De ce fait, le conseil syndical félicite l’ensemble des étudiants de Côte d’Ivoire pour leur maturité, leur détermination et leur engagement sans faille dans cette noble lutte pour de meilleures conditions de vie et d’étude », se satisfait le secrétaire général de la FESCI, Saint-Clair Allah, dans le document.

Ainsi, en prenant l’opinion nationale et internationale à témoin, le Conseil syndical déclare : « autoriser la suspension momentanée du mot d’ordre de grève en subordonnant le maintien de cette suspension aux résultats des négociations du jeudi 4 mai », prévient le secrétaire général de la Fédération.

Cette grève de 24 h visait, selon les responsables de ce syndicat, à protester contre le ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique qui tarde à mettre en application certains acquis obtenus après une grève en août 2022.

D.B

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Chine: un séisme de magnitude 6,6 frappe le sud-ouest

JO Tokyo 2021: Taekwondo, le champion olympique Cheick Cissé Salah tombe en 8e de finale