Promotion du patrimoine culturel : le parolier atchan, Paul Gbokra Djoman honoré





promotion-du-patrimoine-culturel-le-parolier-atchan-paul-gbokra-djoman-honore

Bébi Philippe en compagnie du vieux Gbokra Djoman Paul



Dans la ferveur de la clôture du Cocotcha Festival de Bingerville, une cérémonie a été organisée le samedi 6 mai 2023, en l’honneur du parolier atchan Paul Gbokra Djoman, ancien présentateur de l’émission «Nouvelles du pays » en langue atchan sur la RTI.

La rencontre a été organisée dans sa propre cour à Abobo. Selon les organisateurs, ce choix a été fait en raison de l’état de santé du doyen. Il a reçu le prix symbolique de la culture et promotion de la langue atchan. La distinction lui a été remise devant un parterre d’invités parmi lesquels l’artiste Bébi Philippe.

Prenant la parole, le commissaire général du Cokotcha festival, M. Jean Ahin, a rappelé qu’il s’agit d’une promesse faite à l’issue de la dernière édition du festival Cokotcha  qui s’est déroulée fin avril 2023, à Bingerville. 

« Nous avons décidé de rendre un grand hommage au doyen pour l’ensemble de son œuvre vouée à la promotion de la langue atchan comme facteur de cohésion sociale, d’émulation de la jeune génération pour la langue maternelle et la culture des us et coutumes comme valeur fondamentale», a-t-il  expliqué.

L’artiste et arrangeur Bébi Philippe a, pour sa part, confié comment l’idée lui est venue de produire une musique sur les paroles « waya waya wouyou wouyou », prononcée par le parolier. Une chanson restée au sommet des training Tiktok ivoirien pendant un moment et qui a fait beaucoup bougé les jeunes à travers le monde.

« J’ai vu sur internet la vidéo et chaque fois que je rentrais à la maison, je regardais. Je faisais regarder ça à mes petits neveux. Et sans même avoir mis de musique, c’était mélodieux. Je me suis dit que si la seule parole pouvait faire danser, avec la musique, ce sera quelque chose de plus géniale. C’est comme cela qu’un matin, après mes arrangements, j’ai chargé la voix du vieux là et puis j’ai mis la vidéo dans mon ordinateur et puis l’inspiration est venue», a-t-il raconté.

Le récipiendaire s’est dit ému par ce geste et surtout par la présence de Bébi Philippe. Il a raconté qu’il a servi pendant de longues années à la RTI et a dit sa joie de recevoir ces honneurs. Il a prodigué de sages conseils aux organisateurs du Cokotcha Festival, en appelant à la culture de la paix, de l’unité et de la fraternité.

D.B

En lecture en ce moment

« Dans un proche avenir, PMC Wagner ferait à nouveau ses preuves » (Yvegeny Prigozhin, chef du groupe)

Encore un autre test pour le stade Alassane Ouattara d'Ebimpé